Vol Paris-Nice A319


(Robin) #1

Voilà quelques photos de mon vol Air France Paris-Nice en A319

Et une vidéo en cadeau :

Tout est fait avec le portable, donc c’est pas non plus du grand art :wink:


#2

Merci du partage et pour la vidéo !


(Jean-Louis) #3

Merci à toi, toujours magique cette traversée de la couche, surtout l’entrée et la sortie, en montée comme en descente !
Bon séjour !


(Robin) #4

Haha merci :stuck_out_tongue:
Je suis déjà reparti malheureusement, je suis en Normandie cette fois-ci… Le changement de température a été brutal :wink:
Et oui, la traversée des nuages est toujours superbe, en vidéo comme en réel !


#5

L’instant magique et qui fait rêver, c’est de décoller sous un temps pourri et complètement bouché, puis en quelques minutes sortir de la couche et trouver un ciel magnifique :heart:


(Benoit) #6

Effectivement merci pour cette belle vidéo je trouve la qualité est au rendez-vous.

Quel bonheur d’entendre les réacteurs accélérés pour atteindre la vitesse de décollage, même en vidéo on a l’impression d’y être.
Toujours cette petite tension ressentie au décollage par tout le monde même par celles et ceux qui ont l’habitude de prendre l’avion.

Et puis en effet le bonheur de se retrouver au-dessus des nuages et de retrouver le soleil en laissant le temps pourri, le froid et la grisaille en-dessous.

Ah il n’y a pas à dire c’est bel et bien le plus beau métier du monde.

Merci d’avoir partagé ce moment Robin.
Si tu as d’autres vidéos à l’atterrissage ce serait sympa aussi :wink:


(Robin) #7

Merci beaucoup :wink:
Sur Airbus, le bruit des réacteurs est très agréable : on reconnaît le “grésillement” caractéristique de la puissance de décollage. Et puis rien de mieux que la traversée de la couche nuageuse juste après le décollage, ça donne une belle vue et quelques turbulences ! Mais le top, et ça c’est produit durant ce décollage, c’est la condensation visible sur les ailes. J’avais déjà vu ça en vidéo, mais pas en vrai, c’est assez fascinant. D’un coup l’aile se recouvre d’une sorte de fumée blanche.
Je n’ai malheureusement pas d’autre vidéo : je n’étais pas au hublot pendant le retour. Mais dès que j’embarque à nouveau, je mettrai mon portable a profit pour une nouvelle prise de vue :wink:


(Benoit) #8

Oui c’est vrai que cela fait un bel effet cette traînée un peu lorsqu’un rafale ou autre prend un virage serré.

Ce qui est sympa et impressionnant surtout la première fois, c’est de voir l’effet de la portance sur les ailes. La première fois on se demande si l’aile ne va pas se barrer :scream: