Vitesse de croisiere


#1

Bonjour à tous! :slight_smile:

Pourquoi quand je sélectionne un avion dans fs, dans son descriptif il est écrit vitesse de croisière: 465 noeud mais en vol, dés que je dépasse les 350 il me signale un overspeed?

Merci


#2

Salut Gauthier,

Tu ne confonds pas avec la vitesse maximum ? :slight_smile:


#3

on non bien vitesse de croisière, regardes le learjet par exemple :slight_smile:


#4

C’est peut-être dans le aircrtaft.cfg qu’il y a un problème, essaye d’aller voir ! :wink:


#5

ça depend peut etre de la charge de l’appareil et de l’altitude à laquelle on vol


#6

peut être.
C’est vrai que je dépasse rarement les 20 000 :unamused:


#7

Salut à tous

Normal tout cela: il ne faut pas confondre les différentes vitesses.
Un avion à toujours des limitation structurelles indiquées en vitesse “Indiquée”, KIAS, donc lue sur le badin. Notamment la VNE, vitesse à ne jamais dépasser sans risque pour la machine.(trait rouge sur le badin)

Les indications fournies par le badin sont toujours en KIAS. Par contre plus l’avion monte en altitude, moins l’air est dense, donc l’écart entre la vitesse indiquée et la vitesse réelle de l’appareil augmente. C’est pourquoi il faut recalculer la vitesse propre ou la vitesse sol. La première est la vitesse de déplacement dans l’espace, la seconde est la vitesse de déplacement mesurée à la surface de la terre.

La vitesse de croisière est exprimée en VP.

J’ai la formule pour passe de l’un à l’autre, si vous la voulez, faites signe.

Filou :smiley:


#8

salut,

je vais déjà essayer de décrypter ton message :open_mouth:

badin? kesako?


#9

[quote=“gauthier”]salut,
badin? kesako?[/quote]


Badin, du nom de son inventeur Raoul Badin, engin barbare composé d’un tube de pitot, une sonde disposée sur l’avant du fuselage ou de la voilure permet de capter la pression de l’air totale, une autre sonde placé sur les flancs de l’appareil capte la pression statique (pression non influencée par le déplacement de l’appareil). Ce dernier capteur est relié à un boîtier étanche contenant une capsule en métal doux, elle, reliée au tube de pitot.
Cette capsule se déforme sous l’effet de la différence de pression (pression totale moins pression statique).

Cette capsule, grâce à un assemblage mécanique est reliée à une aiguille qui bouge en fonction de sa déformation. L’aiguille placée sur un cadran gradué t’indique la vitesse de l’appareil.

Compte tenu du principe de fonctionnement de l’appareil il est clair qu’il est sensible à la variation de pression de l’air et de sa température, et que l’indication qu’il donne doit être corrigée pour connaître la vitesse réelle de l’appareil.

Par contre lors des phases délicates, décollage et atterrissage, il donne des indications très utiles puisque nous avons besoin de connaître la vitesse de l’air sur l’appareil afin d’éviter tout décrochage.

Filou


#10

ah! merci beaucoup filou! :slight_smile:


#11

ouais c’est clair ça exemple le boeing 747 vitesse de croisiere = mach 0.85 soit plus de 500 noeuds alors que sur fsx (ex: en vol heathrow-newyork je depassais pas les 400 noeuds)

comment faire ?


#12

Salut !

Comme la dit filou… il y a plusieurs vitesse :wink:

Les 400 noeuds que tu voyais était la vitesse indiquer ! Alors que 500 noeuds c’est pour la vitesse sol ! Et sache aussi que plus on montes en altitude plus tu vas vite mais tu vois sur ton IAS que la vitesse diminue… mais sache qu’en vitesse sol si tu étais a 400noeuds à je ne sais quel altitude… ta vitesse sol devait être beaucoup plus que 500 noeuds :wink: :wink:


#13

Et à 500Kt de VP dans de l’air dense, je ne sais pas ce qu’il resterait d’un B747. La structure en prendrait un sale coup. :wink:

Filou :smiley:


#14

En clair, plus tu montes, moins l’air est dense, plus tu vas vite En Vitesse Sol, mais ton badin (anémomêtre - compteur de vitesse quoi) reste stable.

Pour t’en convaincre, monte à 25000 pieds (altitude habituelle d’un A320 faisant la liaison Tlse Paris) stabilise l’appareil, reduit les gaz à 55 % et regarde ton badin : probablement 350 kt, regarde maintenant ton GPS qui lui, indique la vitesse sol : sans doute 500 noeuds.


#15

Ce n’est pas tout à fait vrai Azulseco. La vitesse indiquée ne reste pas stable en fonction de l’altitude, mais décroît proportionnellement à la densité de l’air.
La seule vitesse qui ne subit aucune variation, quelle que soit l’altitude, est la vitesse de décrochage, puisqu’il s’agit d’une vitesse “air” et qui est bien celle indiquée par le badin, ou l’anémomètre, ou le compteur de vitesse, l’instrument quoi !
En théorie, mais aussi en pratique, on peut obtenir l’aberration suivante sur un jet ayant par exemple une VNE de 0,78 de Mach, une vitesse de décrochage de 135 kts en configuration lisse et volant à 40000’: Etre en compressibilité (l’avion commence à avoir de curieuses réactions et n’obéit plus aux ordres du pilote) et en même temps se trouver en condition proche du décrochage. Situation fort désagréable. J’ai vécu cela bien des fois, lorsque je volais sur Mistral, il y a 1/2 siècle.
Bonne soirée.


#16

Bien sur tu as raison Mistral.

Mais quelle idée de voler sur Mistral justement. Peut-être la Tramontane réagit-elle mieux :question:

:wink: :laughing:


#17

AAAAAAAAAhhhhhhhhhhhhh !

Bonjour !
Voilà donc aussi l’origine de mes problèmes de survitesse ! Ah là là. J’ai encore à apprendre moi !

Merci pour toutes ces infos. Je vais maintenant essayer de voir comment calculer cela pour les avions que j’utilise dans FS en ce moment (a320,321, et b757).

@+ …et bons vols !


#18

Pour faire simple, pour passer de la vitesse indiquée (Vi) à la vitesse propre (Vp) il faut :

Ajouter à Vi, 1% de Vi par tranche de 600ft au dessus de la surface 1013.25hPa et ajouter 1% de Vi par 5° Celcius par 5 degrés d’écart avec la température type (pour cela il faut avoir la table des températures et des pressions types.

Cette méthode de calcul mental est valable pour des vols en avion léger à 12.000ft pour 180 kt environ
Au delà le calcul doit être plus précis.

Filou :smiley:


#19

pour faire simple qu’il dit… :laughing: :wink:


#20

Attends, Gauthier, je traduit :

“kdvnmdqlskn mlqqeoihfnmùkqvnùqh piuhepziofj$ezpoaic '_(tvàç ajqzepor$ cvàiçnaz^pzoir’i’(ç(__ut(ç_tuicqkldqvflkwcnb:n clc,mlkfqsporo_ertyzerghsqqoz)àçr’ç(u(ç_uç_è-ç(’_çezgijroigv^tiy)àa$;siohbljnblk,fùdskgpi$aed!,v;sf,glrmekjzpoktyvpo(tiypo(tklq;sd:!;sdvl,fdlkbhsfjmoijrfgôreisutçeriypokihb$poie-(àiyàpzeikdsqpflkq^ppcripjklkjbùl,vl<;^sd$)q^àçricjrçç_t(uiobjklbjogifxouç_peru^qsàic$a)zàopvpfkbpfoigh^àçtf_y)àç”

Comme ça, je comprend tout :laughing: :laughing: :laughing:

Oui, je sais, c’est là :arrow_right: []