Un vol sans moteurs


#1

pour les interessés :wink: :
direction avsim
fichier "Parafoil Gliding Parachute "
bons vents


#2

Bonsoir “donix”, :smiley:

Merci pour cette info. :slight_smile:

J’ai effectivement essayé il y a quelque temps, par curiosité … par souvenir … ce saut et descente sous “voile”.
Cela a l’avantage d’exister, mais je peux t"assurer que c’est très loin de la réalité : les contrôles des suspentes sont mal reproduites, sous ce type de toile on arrive beaucoup plus à contrôler sa descente et son aire, la descente est moins rapide notamment sous configuration civile. :cry:

Mais enfin, cela manquait dans le milieu de FS ! :smiley:

Amicalement. :wink:
A+
Charlie

PS. Quand tu passes en vélo à Baillargues, tu fais signe; non mais !


#3

Superbe. Ah j’aurais voulu que quelqu’un me passe mon bapthème, malheureusement ayant même un cousin qui a fait partie des paras. je n’ai pas pu le réaliser. :stuck_out_tongue:


#4

Bonsoir jean-Luc, :smiley:

Dommage que je ne sois plus en grande forme, je t’aurais emmené avec moi … ayant eu l’occasion de donner une bonne vingtaine de baptèmes de l’air en “automatique” et en “commandé” … :confused:

Je m’en souviens de deux, qui m’ont marqué. :frowning:

Le premier, c’est celui que j’ai donné à mon fiston, il avait 16 ans à l’époque. Il me pompait l’air en permanence, du genre … “oui, ce que tu fais c’est de la rigolade … etc”. Je l’ai piégé avec la complicité de ces copains et copines … à moins de perdre la face, il n’a pas pas pu reculer pour ce saut en tandem. Je crois que cet après midi là, c’est moi qui avait le plus la trouille, la peur qu’il lui arrive quelque chose.

Le deuxième saut en tandem que je ne puis oublier, il s’est effectué dans des conditions inabituelles. Au para club où je faisais des sauts d’entretien, un peu de monitorat pour aider les copains, des sauts en tandem. Nous avions remarqué un homme qui avait plus de 60 ans qui passait son temps à nous regarder.
Avec quelques uns, nous sautions de 4000, voire 5000 et ne libérions notre extracteurs que vers 800 m. Pour celui qui ne connait pas, c’est impressionnant.

Un jour, j’étais en train de m’équiper pour sauter sur un 5000, je vois rentrer ce monsieur dans les vestiaires :
-“Bonjour monsieur, cela fait des semaines que je vous regarde sauter, je sais quel est votre métier, et ce que vous avez fait. Je suis un ancien militaire, voyez-vous, et mon rêve a toujours été de sauter au moins une fois. S’il vous plait, j’aimerais que vous, mon “jeune”, me donniez ce baptème, à votre “ancien” que je suis”.
Très surpris et mal à l’aise, je lui dits que c’était bon, sous condition d’avoir un certificat médical précisant qu’il était apte.
Le samedi suivant, il était là, avec un certificat délivré par un médecin de la médecine sportive … "Alors, s’il vous plait, on y va ?"
C’était bon, je l’emmène dans les vestiaires, lui donne l’équipement qui allait bien, et mine de rien, pendant qu’il se changeait, je l’examine en douce, il avait de sacrés restes pour son âge.
-“Allez, Papy, on y va, je vous propose un saut sur 1800 m, et en commandé, ça vous va ?”
-“Oh, oui, merci, merci beaucoup !”.
Je mets le baudrier prévu pour ces sauts en tandem, le “client” se trouve devant, pratiquement suspendu à mon baudrier. Nous montons dans le taxi, et pendant la montée, je lui explique la manip.
Arrivé à 1800, je fais signe au pilote de se mettre dans l’axe, je me lève, j’accroche mon “papy” sur mon abdomen, lui demande si c’est OK …
-“Bien sûr, c’est quand vous voulez”.
Hop, un pas, et nous voila en descente, je me mets en phase de ralentissement, un oeil sur mon altimètre, et le “papy”, pas affolé du tout, me demande des précisons durant notre chutte libre … je suis estomaqué … Ouverture sur 800, poser sans problème, debout, on se déséquipe … et le “papy”, me prend mes mains dans les siennes, et me dit :
-“Mon Colonel (j’étais Lieutenant-Colonel à l’époque), je vous remercie infiniement, voyez-vous, d’après les toubibs, il me reste six mois à vivre, et là, vous venez de me faire réaliser un rève de plus de 40 ans …” :blush:

Tu vois Jean-Luc, c’est une chose que l’on ne peut oublier …
Mille escuses si j’ai été un peu long … :blush:

Avec toutes mes amitiés. :smiley:
A+
Charlie


#5

Hello Charlie

Belle histoire ton récit , et surtout d’avoir fait le bonheur de ce papy :wink:
Malheureusement si ce papy est décédé , il ne pourra plus redescendre pour te dire encore une fois merci mon Colonel :wink:
Je comprend que tu ne peut oublier cela Charlie