Un petit vol à Chambery

Voilà un tout petit vol à Chambery, avec les textures modifiées de Jean.

Jean-Paul

OUahhhh! Trop beau, on dirait vraiment du réel!
Bravo
A+

Ils dégagent quelque chose tes screens…j’sais pas quoi mais c’est superbe.

Elles viennent d’où ces textures d’eau verte?

The mystere of the green water :laughing: :laughing: :laughing: :laughing:

c’est super comme vue
Andre :smiley: :smiley: bravo_)=

Bonsoir :smiley:
j’y étais aussi, donc histoire de comparer sans t’égaler :laughing:
au départ apres une bonne partie de pêche, je regagne ma seconde voiture :laughing: :laughing:

montée en puisance progressive

je pousse sur les gaz en faisant attention aux vagues

je m’arrache doucement

détail pour Jean, s il te plait fais nous des trainées d’eau derriere l’avion lorsque l’on sort de l’eau, s’il te plait grand créateur :laughing: 8)
survol du lac

virage sur l’aile gauche pour retourner a l’aéroport

sortie de virage

survol a basse altitude du lac

règlage de l’altitude et de l’alignement en vue de la piste

tout s’est bien passé, Madame va préparer les filets de carpe

a+ :wink:

Je vais essyer de répondre aux interrogations

La couleur de l’eau c’est les eaux intérieures et lacs, le fichier s’appelle aawater2.zip, chez avsim ou fligntsim

Auteur : ADNAN ARIF

Pour les trainées d’eau c’est fxwaterland, deux zip chez flightsim waterlan.zip et landupd.zip, cela permet d’affecter des effets d’eau à l’atterrissage et au decollage selon la taille de l’hydravion

Cdt

JP

Bonjour Fat

le dernier fichier : landupd.zip pas trouvé??? :question: :bulb:
Les 2 autres oui :smiley:

Ni chez flightsim ou avsim

merci
Andre :smiley:

Pourtant il est bien chez Flightsim, je viens de vérifier, de toute façon va jetez un coup d’oeil dans ta boite

Jean-Paul

Voilà des effets d’eau

Merci Monsieur Dumat

Cdt

Jean-Paul

C’est superbe les gars. Bien plus que la réalité. 8)

hello !

comment ça , plus beau que la réalité ?! :astonished:

le Lac , celui d’alphonse ( je parle de Lamartine (pas la fille !) ) !

poème :

LE LAC

"Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
Jeter l’ancre un seul jour?

Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m’asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s’asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir, t’en souvient-il ? nous voguions en silence;
On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos
Le flot fut attentif, et la voix qui m’est chère
Laissa tomber ces mots :

« Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

« Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent,
Oubliez les heureux.

« Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m’échappe et fuit;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente; et l’aurore
Va dissiper la nuit.

« Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive;
Il coule, et nous passons ! »

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d’ivresse,
Où l’amour à longs flots nous verse le bonheur,
S’envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Eh quoi ! n’en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus !

Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
Que vous nous ravissez ?

Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
Vous, que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
Au moins le souvenir !

Qu’il soit dans ton repos, qu’il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l’aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux.

Qu’il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
Dans l’astre au front d’argent qui blanchit ta surface
De ses molles clartés.

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,
Tout dise : Ils ont aimé ! "

  • méditations poètiques -

@fatjp : on dirait que toute la distillerie des pères Chartreux a été déversée dans le lac ( chartreuse verte bien entendu ) ?! :open_mouth:

@pdf : c’est bien de voler dans la région , continue ! :wink:

@azulseco : tu passera le bonjour d’alfred ( pas de Musset ! ) à sieur Pdf , qui moi aussi m’a hébergé lors d’un déplacement perso dans le coin pour “raisons professionnelles” … enfin , hem … pour aller voir des avions plutôt …

:slight_smile:

STOP!!! Je suis en train de létudier en français… arrête!!! :open_mouth: :open_mouth: :open_mouth: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing:
Ce texte hante mes nuits :laughing:
A+

Le lac est hanté ??? Pourtant ce n’est pas en Ecosse !! 8)

Pour red Cloud : oui, ce sont des raisons professionnelles : Etudier la distorsions du Gaillac sous des lattitudes inhospitalières et dans des conditions de givres permanent. Rien que du scientifique donc.

Pour la Chartreuse, faut pas le répéter, c’est parce que j’ai des copains qui y plongent, pas dans la chartreuse, dans le lac.
C’est vrai que ces textures sont un peu vertes pour les lacs des Alpes, mais j’aime bien leur luminosité, et elles ne sont que pour les “inland waters”

JP

je confirme " landupd.zip" est bien sur Flightsim