UN NOUVEAU TOUR ... de la planète, à ma façon!

Bonjour à tous ! :smiley:

Hé oui ! Encore une idée farfelue :confused: … à première vue ! Venant de ma part, cela ne vous surprendra pas, si vous commencez à me connaître un … chouia … :unamused:

De quoi il sera question ? :open_mouth:

First point.
Je suis en train de répertorier tous les endroits de notre planète où je suis allé, et avec quel type d’avion je m’y suis rendu ou que j’ai utilisé sur place. :slight_smile:

Two point.
Dans chacun de ces lieux, vous faire découvrir le pays au moyen de « screens » décrivant les coins les plus remarquables, ceux qui m’ont le plus frappé … :stuck_out_tongue:

Thirst point.
En profiter pour vous donner une idée du pays ou du lieu en soulignant certains aspects de vie, de tradition, de coutume … etc. ceci d’une manière … imagée, bref, à ma façon ! :laughing:

J’en suis rendu au premier point, commençant à rassembler mes souvenirs, qui parfois pourront croiser ces fameuses « aventures réelles en rapport avec l’aviation » … visibles ici, dans cette partie du forum, pour lesquelles je reste sur ma fin … ou faim :confused: , comme vous voulez ! :bulb:

Autre idée, faire partager, en réseau à ceux qui le voudront … à chaque vol, ce “retour aux souvenirs” à l’un d’entre-vous, avec commentaires assurés durant le vol :stuck_out_tongue: ( A partir de MSN Messenger ), bref un guide, gratuit, qui vous fera découvrir des choses que vous n’imaginez même pas ! :question: :arrow_right: :exclamation: :question:

Actuellement projet ! Bientôt premier voyage … :question:
La durée ? Pour le tout, impossible à le dire, cela dépendra de mes prédispositions du moment, et de ma disponibilité ! :unamused:

Voici que voila, vous savez ce sur quoi je “bosse” actuellement ! :slight_smile:
Amitiés. 8)
A+ Charlie … le vagabond !

PS. Si aucune réaction, aucun réçit …

Très très bonne idée Golf-34 , qui interessera beaucoup de monde , je n’en doute pas un instant.

amitiés ,

:wink:

Redcloud

M’en doutais qu’il nous mijotait un sacré truc, le Charlie :unamused: :unamused:
Ca va pas être du loukhoum, le connaissant :laughing: :laughing: :laughing:
Bon, c’est pas tout, ça, tu commences quand ? :wink: :wink:

Ah!Super idée! Je sens que je vais te demander de me guider! :laughing:
Bravo, et je souhaite pour toi que tu mènes ton projet à bien!
Amitiés, A+

Bonsoir, :slight_smile:

Hop ! Pardon, bonjour ! :blush:

Premier réçit se passant dans le Pacifique Sud, entre la Nouvelle Calédonie et l’Australie. Mission de reconnaîssance effectuée début 1988 à bord d’un ATLANTIQUE I. :stuck_out_tongue:
Photos (screens), description de la mission, contexte, itinéraires suivis, et impressions seront mis sur ce forum à mon retour de METZ, dans une semaine. :unamused:

Bonne nuit … et patience ! :stuck_out_tongue:
Amitiés. 8)
A+ Charlie

"Amitiés.
A+ Charlie … le vagabond ! "

Un vagabond n’est-il pas un marchand de bonheur ? (les compagnons de la chanson)

Vivement ton retour de Metz, Charlie !

Hello Charlie :wink:

Nous attendons avec impatience :stuck_out_tongue: malheureusement je suis absent a partir de ce 17 jusque … fin du mois… , début Octobre …

A mon retour j’aurais de la lecture , merci Charlie et bonne route :wink:

Amicalement :wink: :wink:

exotisme garanti , je suis prêt à déguster tout ça !

heur-()

bon allé Charlie, et bon retour aussi, avec un agreable sejour !

Bonsoir à tous, :slight_smile:

Bon, vous êtes prêts et bien arrimés ? Alors c’est parti pour une petite virée dans le Pacifique Sud. :unamused:

LE CONTEXTE ET LA SITUATION.

Je termine un séjour de près de deux ans et demi à Papeete, dans l’Ile de Tahiti, en Polynésie française, comme patron d’une formation inter armées spécialisées dans les coups … fourrés …
Ma compétence s’étend bien sûr en Polynésie, mais en Nouvelle Calédonie (Le “Caillou”), et sur Wallis et Futuna, situés entre les deux Territoires d’outre mer du Pacifique Sud.

Nous sommes fin 1987, et j’ai eu à “traiter” dans certaines affaires … mouvement indépendantiste Kanack en Calédonie, tractation dans l’opération “Satanique” qui s’est mal terminée en Nouvelle Zélande pour deux camarades, infiltration du mouvement indépendantiste en Polynésie, quelques échaffourées avec cette fameuse organisation écologique internationale, qui s’oppose avec force aux essais nucléaires français, mais accepte des subventions non négligeables de … l’U.R.S.S et bien sûr de la Nouvelle Zélande. :open_mouth:

Mi novembre, Paris m’annonce que “Green … Machin” ne veut pas rester sur l’échec de leur bateau “amiral” coulé à Auckland, et qu’en conséquence ils viennent d’armer un ancien chalutier en provenance d’un pays scandinave, bâtiment que j’ai eu l’occasion de “cibler” en Europe au cours d’une “petite balade” … 8)
Ce navire, aménagé pour la haute mer, a vu le renforcement de son étrave, l’implantation d’un mat de misène qui permet de gréer une voile par vent arrière pour soulager les moteurs.
Son intention serait de contrarier la prochaine campagne de tir sur l’atoll de Mururoa, ou sur Hao, base arrière de Muru. :smiling_imp:

La République met à ma disposition un BREGUET ATLANTIC qui sera en attente à l’aéroport de La Tontouta, situé à 90 km à l’Ouest de Nouméa, avec pour mission de “fouiner” dans un quadrilatère grand comme la France, s’étendant au Nord Est de la Nouvelle Guinée Papouasie, au Nord de l’Archipel des Salomon, à l’Est d’une ligne virtuelle Nouméa Auckland, et au Sud, de L’Australie. :confused:

QUELQUES RAPPELS CONCERNANT CET AVION.

Animé par deux turbo propulseurs et construit en collaboration avec des pays européens, il remplace sans difficulté les anciens NEPTUNE, vendus à la France par les USA. Bourré d’électronique, possédant deux radars (un basse fréquence et un haute fréquence), un système sophistiqué de sonars passifs et actifs, des moyens de transmissions satellites, il a la possibilité d’effectuer des surveillances maritimes, de localiser des navires de toutes tailles, aussi bien en surface qu’en moyenne plongée, peut larguer des balises sonars, des grenades anti sous marines de dernière génération, et par une trappe spéciale, des canots de survie gonflables.
Il a de très bonnes performances, une autonomie très importante, peut évoluer au raz des flots à la limitte du décrochage lors de changements de caps rapides. Bref, c’est un excellent taxi. :stuck_out_tongue:

MISE EN PLACE ET … REFLEXIONS .

L’avion rejoint la Calédonie fin novembre.
Je fais mon transfert Tahiti Nouméa avec un GUARDIAN, avec une escale technique à Wallis.
Quand j’arrive en Calédonie, l’équipage a déjà étalonné ces appareils de recherche et ses bouées sonars dans les eaux coraliennes.
Avec un Capitaine de Frégate responsable de cet avion, nous commençons à phosphorer … :unamused:
Le bateau de “Green … Machin” a été suivi à la trace :

  • passage de la Manche ;
  • descente du rail “descendant” au large de Brest ;
  • passage du Détroit de Gibraltar ;
  • escale à Port Saïd ;
  • descente de la mer Rouge ;
  • longement des côtes du Yemen, assez loin de Djibouti ;
  • petite visite à Singapour pour passer en bassin de radoub ;
  • un bref séjour à Djakarta ;
  • descente par le Nord de L’Australie en suivant la Grande Barrière de Corail. :arrow_right:

En toute logique, il doit déboucher dans la mer de Corail, entre la Nouvelle Guinée Papouasie et l’Australie. A partir de là, il a deux options :

  • passer au Nord de La Calédonie, ce qui le ferait continuer au Nord de Tahiti, et c’est Hao qui serait visé ;
  • descendre vers la Nouvelle Zélande, puis passer au Sud de Tahiti pour semer la zizanie sur Mururoa.

Ce qui donne … cela, en toute hypothèse !

Disposant de cinq jours de potentiel, nous élaborons des zones de recherche, une par jour, couvrant toute cette zone, pour localiser cette unité qui veut en découdre … :imp:

Durant les trois premiers jours, nous rentrons bredouille, mais peu avant de rejoindre La Tontouta, nous recevons un message nous indiquant que ce “rafiot” de malheur aurait été aperçu à la limitte des eaux territoriales australiennes, au Sud Ouest de la Calédonie. :stuck_out_tongue:

RECHERCHE FRUCTUEUSE AVEC QUELQUES EMOTIONS …

Le quatrième jour, nous avons donc une zone valable à exploiter. Le réveil se fait en fanfare avec une queue de dépression tropicale, qui est passée au Nord de La Calédonie, nous laissant un vent de 35 noeuds résiduel avec des rafales de 40 à 45 noeuds, une mer formée avec une houle croisée d’environ 4 à 5 mètres. :frowning:

Rejoignant le terrain, mise en route des moulins, nous laissons partir un Boeing 737, avons l’autorisation de rouler et de nous aligner, pour un “direct” vers le premier point tournant que j’ai fixé. Il est 07H30 locale.

Dès que nous sommes en l’air, le zeff se fait sentir, et la naviguation se fera en crabe vers notre point tournant situé au dessus de l’Ile de Walla, à la pointe Nord du “Caillou”.

Nous montons au dessus du relief, au 290, vitesse 270 noeuds, en profitant pour admirer les deux cotés de l’Ile et son énorme lagon. :open_mouth:

J’en profite pour aller du poste de pilotage …

… à la salle “opération” pour donner des dernières consignes concernant la naviguation.

Vers 08H10, nous passons le Nord de La Calédonie, laissons derrière nous Walla, passons au 308, et descendons à une altitude de travail fixée à 500 pieds, le tout avec un vent établi à 30 noeuds venant du 360.

Adios la Calédonie, nous te reverrons dans une dizaine d’heures, au mieux ! :question:

A 08H20, nous commençons notre chasse au 272 … L’océan est toujours aussi grand depuis hier … :open_mouth:

08H30 - Echo au scope dans le 250, donc cap au 250. L’écho est assez important et se déplace à environ 30 noeuds, ce n’est pas notre “zèbre”, mais nous allons y jeter un oeil, pouvant éventuellement quémander des informations.

08H35, nous avons en visuel un porte conteneurs qui trace sa route au 065, en direction de Nouméa, avant de continuer vers Papeete. C’est le “Gauguin” qui bat pavillon français, petits balancements d’ailes à sa verticale. :slight_smile:

Nous passons au 272, 500 pieds.
Nouvel écho sur le 230, assez faible, nous établissons notre route dans cette direction, il est 08H40.

Bateau en visuel, tentative de contact radio, rien ! On descend vers 250 pieds pour bien le “fixer” … C’est une goélette (Caboteur des mers du Sud) qui roule bord sur bord sur un cap au 300, les caméras sont en routes … les latérales, obliques et verticales. Il bat pavillon de la Papouasie, on se demande comment il arrive à flotter, c’est un tas de rouille. :blush:

Après un deuxième passage, je donne un cap au 278 pour rejoindre l’atoll le plus à l’Est des Iles Chesterfield, qui peut permettre de bons mouillages pour un navire cherchant à passer inaperçu. 8)

Bingo … ma “nav” n’est pas si mauvaise, nous sommes en visuel vers 09H00 … Pas un chat … flottant ! :open_mouth:
A sa verticale, changement de données, cap au 190 après un 360 au dessus de l’atoll, nous le “pointons” en S 16* 82’ et E 160* 0.60’.

Etabli sur le 190, vers 09H15, écho important au 110 sur un cap vers l’Australie, on va rendre visite à cet inconnu …

09H20 Nous passons à la verticale d’un minéralier battant pavillon australien. Nous essayons de lui tirer “les vers” du nez … Il ne sait rien n’a rien vu, ne fait aucun effort pour nous répondre dans un “English” de chez lui … Les cocardes françaises ne sont pas tellement bien vues dans cette partie du Pacifique … because nos expérimentations nucléaires à … 6000 km d’ici ! :confused:

Allez, on repart vers un autre cap, sur le 280 à 500 pieds, il reste 80% de potentiel, j’en profite pour m’envoyer un litre de flotte … Avec le soleil qui tappe à travers la “bulle” et la réverbération du soleil sur l’océan, je sens que je bronse couleur … tomate ! :blush:

09H25 … Tâche clair à l’horizon ! ? Sur nos cartes et photos satellites, nada dans ce coin en principe … C’est soit un atoll qui se découvre selon le sens des alizés, soit un haut fond ! :question:

Ben tout compte fait, c’est un haut fond que le sonar estime à 20 m alors que de part et d’autre les tombants plongent vers 4250 m. Il doit y avoir du poisson là-dessous … des bars … des tazards … des thons … et même des requins ! :frowning:

Comme pour le tourisme ce n’est pas le jour, au dessus de ces belles eaux coraliennes, on change de cap pour tirer un bord sur le 125 … Nous venons de franchir les deux heures de vol, et rien de bien concluant pout l’instant ! :confused:

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour gagner sa croute dans cette région du globe … TOP, écho sur le 125, très faible, cela peut valoir le déplacement. A 09H40, à la verticale d’un beau voilier, un ketch d’au moins 20 m, sous trinquette, gran’voile à deux ris, voile d’artimon ferlée. Il trace une route en enfourchant de temps en temps. Sous pavillon US, il a droit à un 360 au raz des moustaches … et TOP, nouvel écho sur le 180, basculement en limitte de décrochage dans des rafales qui montent à 40 noeuds. :astonished:

… Suite de la chasse prochainement ! :blush:
Digérez déjà ceci, en principe lors de la suite, on ne devrait pas rentrer bredouille ! :stuck_out_tongue:

Amitiés. 8)
A+ Charlie

BRAVO!!!BRAVO!!!
Encore encore…euh, tu as volé sur Atlantic Charlie?

TRES TRES FORT !! Tu me passionne encore plus pour l’aviation Charlie ! avec ces histoires vraies dis-donc !! Bon les copains, comme dis charlie, digérons déjà cela, et pis bonne soirée et on patiente pour a suite ! Bye !!

Aurais tu volé sur Atlantic II??? une fois?
Amitiés 8) A+

salut ,

et ben dis donc , on dirait qu’il vous a donné du fil à retordre le rafiot !

je ne savais pas qu’ils avaient armé un second bateau après “l’affaire” , traitée à l’époque par un certain Charles Hernu il me semble …

:wink:

Bonjour … aux “suiveurs” ! :smiley:

Ben oui, j’ai volé sur ce type d’appareil comme … passager … “actif”, en tant que chef de cette mission de recherche et d’identification ! :open_mouth:

Et oui, cette organisation a mis un second bateau au “turbin”, lequel fit une démonstration assez musclée … comme on s’y attendait, sur Mururoa, où il fut arraisonné dans les eaux territoriales, d’une façon assez musclée, qui fit le bonheur des médias … Comme disait l’autre … 'J’y étais !" … 8)

Par ailleurs le “fiasco” d’AUCKLAND … plus ou moins orchestré … eu pour conséquence la démission de ce fameux et très compétent Ministre de la Défense, puisqu’il était mis en cause, coiffant la … “Centrale” … 8)

Enfin, petit e-mail perso, sympa, de l’un d’entre-vous ! :stuck_out_tongue:
A l’époque, il a participé à l’identification de ce “gibier flottant” lors de son passage dans l’Océan Indien … Vous voyez, on a au moins été deux de ce forum à bosser au “profit” du même bâtiment.
E-mail doublement sympa, puisque rendant … crédible mes “histoires”, pour ceux qui s’imaginent que c’est du … cinéma … made in GOLF ! :smiling_imp:

Bon, la seconde partie de cette petite aventure pas bien dangereuse ne saurait tarder … :smiley:

Amitiés. 8)
A+ Charlie

Bonjour aux “fidèles lecteurs” ! :smiley:

Après de fructueux échanges, ce n’est pas le tout, il faut que je vous mette la suite, et même la fin ! :stuck_out_tongue:

Voyons, voyons ! Ah, oui ! Nous en étions restés avec ce voilier “ricain” qui se faisait “branler” ( Je regrette, mais c’est un terme employé dans la marine, quand un bâtiment essuie du gros temps … ), sous voilure réduite, avec un nouvel écho sur le 180, c’était là … :open_mouth:

Il est un peu plus de 09H40, cela fait un peu plus de 02H00 que l’on tourne en rond, pour pas grand chose pour l’instant. Durant le changement de cap, MOI, qui suit dans la bulle avant, j’en profite pour entamer une seconde bouteille d’eau … Qué calor ! tchin)=

Nous voici sur zone, océan désert, nada ! :imp: On décide de lancer une bouée sonar à effet passif … Plouf ! Et au bout d’une vingtaine de secondes, indication d’un écho en profondeur :slight_smile: … c’est la “signature” d’une baleine à bosse qui “sonde”, elle est à moins 75 m ! C’est bête de n’avoir pas vu … la bête ! :confused:
Je donne un nouveau cap au 270, et ça "balance dans la bonne direction.

09H54. Nous sommes de nouveau au dessus d’un haut fond … Même pas un bateau qui pèche … alors que l’on aperçoit des … “camarades” … aux dents tranchantes comme des raseoirs qui chassent sur les tombants. :smiling_imp:

Et comme nous ne sommes pas là pour admirer la faune sous marine … le sonar donne de la voie pour nous indiquer un faible écho au 300. On s’aligne sur notre nouveau cap, il est 10H00, on se met en descente vers 250 pieds. :slight_smile:

… 250 pieds … c’est haut et … ce n’est vraiment pas haut quand on voit défiler la flotte à une vitesse correcte ! On peut admirer la houle, de faibles voire mini déferlantes, le zeff s’est renforcé à 40 noeuds. :unamused:

10H05 … Ma qué ! Ma qué ze vois ? :smiley: En visuel un bateau … sur l’eau … qui a un mat sur lequel est gréé un foc, un chateau arrière hérissé d’antennes, une proue massive :unamused: … Je demande à ce qu’on descende à 150 pieds, les caméras sont activées, je souhaite un éventuel larguage de deux bouées sonar, une passive et une active. :imp:
Nous sommes là …

Coucou ! C’est bien notre zèbre … :stuck_out_tongue: :smiley:
Les caractéristiques sont au rendez-vous, avec ses peintures de … guerre ! On commence à lui tirer le portrait sous tous les angles ! :bulb:

Au deuxième passage, on lui largue les bouées sonar, une en proue et l’autre en poupe … nous sommes à environ 100 pieds, les caméras et mon appareil photo, mis en rafale, se régalent. :stuck_out_tongue:
Les “gugusses” qui étaient sur le pont au premier passage, sont rentrés , le pont est vide, mais nous avons tiré leurs portraits tout à l’heure … :blush:

Troisième passage … Nos “petites” bouées sonar nous donnent la signature du … beau bateau ! Désormais, il peut se balader n’importe où sur le globe, il sera identifié même sans s’en rendre compte ! :slight_smile:
Ca, c’est du bon bouleau, l’équipage prend son pied … et moi le mien ! :stuck_out_tongue:

Après un ultime passage, je communique mes informations aux … impatients …
" De GOLF - objectif formellement identifié - position S 20* 6.78 sur E 158* 14.15 - faisant route au 075 sous support foc vert clair - vitesse estimée à 12 noeuds - cap en limite des eaux territoriales australiennes ( Tout comme nous ! ) - se dirige bien vers November Zoulou - Terminé "

On amorce notre retour vers La Tontouta que nous devrions atteindre dans environ 02H15, tout en continuant une surveillance maritime de routine à 1500 pieds. :slight_smile:

Une nouvelle mission remplie ! :stuck_out_tongue:
J’aurai l’occasion de revoir ce bâtiment en face de la passe de Mururoa dans quelques mois, et d’assister en tant qu’acteur, à son arraisonnement.

Cela coïncidera avec ma dernière mission dans le Pacifique Sud, trois mois avant mon retour en métropole.

Voici que voila !
Bien sûr, je n’ai pas intégré le rafiot dans les “screens” … Il n’est pas dans … FS-2004 ! :blush:

Prochaine virée, dans l’hémisphère Nord … on rajeunira de quelques années, et ceci sur un autre continent … :wink:

Bonne journée ! 8)
A+ GOLF-34

Pour avoir vu (et entendu) certaines…choses lors de ma visite à l’ami Charlie, je peux vous assurer que toutes les aventures narrées ici sont 100 % pur beurre, et pas du cinoche ! 8) 8) 8)

Bonjour,
vitesse estimée à 12 noeuds
Charlie, botte le cul au plotteur de la Table Traçante de ma part, il doit pouvoir arriver à sortir un calque correcte avec tous les éléments !:twisted: … Pfff, quel branleur ces Aéros :laughing: … toujours en vacances dans les TOM ! :wink:
A + Steph[/quote]

Salut les “petits” ! :smiley:

Pour [b]Jean-Pierre /b, merci pour ton intervention et ces quelques précisions … zen_=)
Je n’ai jamais été un … James Bond … mais … je n’en dits pas plus … et n’en pense pas moins :confused:

Pour Steph (blgst) … Ben oui, tu as raison :laughing: ! Mais tu connais très bien cette “musique”, les copains sont parfois prudents, un bâtiment de cette taille qui étale du mauvais temps, est parfois obligé de baisser la “machine”. 40 noeuds de vent avec des rafales à 45 - 50, si mes souvenirs sont bons, c’est force 6 à 8, en Beaufort. :unamused:

Amitiés pour tous. 8)
A+ Charlie

Salutos los gringuos ! :smiley:

Après ce petit épisode très calme en Mer de Corail, je prépare le suivant qui se déroulera, au Proche Orient, et j’hésite sur trois possibilités qui me rajeuniront de quelques années, du temps ou j’étais beau et fort … et n’avait pas froid aux yeux … :open_mouth:

  • soit au Yémen, en 1981 ;
  • soit au Liban, époque 1983-1884 ;
  • soit en Arabie Saoudite et … Irak, en 1991 .

Pour cette équipée, j’ai l’intention d’y faire participer, en réseau, selon l’option retenue, un ou deux membres du forum, maîtrisant parfaitement pour la première … “ballade”, le TWIN OTTER DHC-6 ; pour les deux autres, l’hélicoptère CHINOOK. :stuck_out_tongue:

Par ailleurs, ces vols “réseaux” se feront uniquement à partir de l’utilitaire intégré dans FS-2004 et de TeamSpeak ou MSN pour les liaisons radios, ceci pour certaines raisons de discrétion … puisqu’en vol, je donnerai à ceux qui m’accompagneront … certains détails sur ces différents objectifs. 8)

Si volontariats, se faire connaître ici même. Mes coéquipiers étant choisis, je leur indiquerai où pêcher le bon appareil, et des consignes particulières, comme le plan de vol entre autre. :blush:
Pour des raisons que vous comprendrez, je choisirai les “heureux” élus !
I am sorry ! :cry:

Ces trois options se feront en “T.B.A” (Très Basse Altitude), et il y aura du sport … :smiling_imp:

Amitiés ! 8)
A+ Charlie

Nota. Ces vols s’effectueront après 20H30 … d’ici 5 à 6 jours. :unamused: