Un grand jour

…pour moi !

Bonjour à tous,

Et oui c’est un grand jour pour moi.

J’ai effectué mon premier tour de piste en solo ! Fastoche me direz vous, sauf que là, ce n’était pas avec notre outil favori (FS2xxx) !

Un vol en réel !!!

La matinée était calme du point de vue météo et trafic.

Après une séance de tours de piste avec mon instructeur, sur « mon » DR400 d’école, il demande à la tour un « complet », et de retour au parking, il me dit : « et bien tu vas aller faire un tour tout seul maintenant ! ». Un peu surpris (mais pas trop car je sentais que ce moment se rapprochait), j’ai répondu OK.

Après les dernières consignes (avion plus léger, gestes lents, etc…) et l’annonce au sol de mon départ solo (afin qu’à la tour ils fasse attention a ne pas me mettre en difficulté), je pars.

Point d’arrêt piste 16. Check avant départ, essai moteur, volets 10, je m’annonce à la tour. Autorisé alignement, un autre avion est en montée initiale. « Autorisé décollage, les vents du 180, 5kt, rappelez vent arrière ». Top départ. Les gaz à fond, on a les tours, le badin est actif, vitesse de rotation…je tire doucement sur le manche en conservant l’axe en mettant « du pied » à droite. Je vole, seul. Arrivé 1000ft, je coupe la pompe, rentre les volets et là un sentiment extraordinaire que seuls ceux qui sont passés par là connaissent sans doute : je suis seul, libre et je vole ! La liberté c’est ce qui m’a traversé l’esprit à cet instant.

Virage à gauche vent traversier, en poursuivant la montée, virage en vent arrière, jusqu’à 1500ft. On se met en palier, la pompe, on réduit les gaz. Arc blanc on sort les volets 10, puis pré affichage 2000 tours. L’avion est stable, bien compensé. Annonce à la tour que je suis en vent arrière. « vous êtes N°1 rappelez en finale ». Je collationne. Virage en base, on réduit les gaz, taux de descente 350ft/s. Dernier virage, vitesse 130km/h. Le plan est bon, l’axe est correct, la vitesse est OK. « On est en finale, Foxtrot Tango Zulu, c’est pour un complet». Autorisation d’atterrir. Le sol se rapproche, il faut que travaille mon arrondi. Réduction des gaz, arrondi, les roues touchent le sol, je me suis posé plutôt bien (mais cela n’engage que moi…). Direction la bretelle d’accès au parking. « passez avec le sol, 121.85, bonne journée ».

Je passe sur la fréquence sol. « piste dégagé, Foxtrot Tango Zulu », « roulez au parking Tango Zulu ». Je roule au parking, message radio, check de fin de vol et d’arrêt moteur.

Comme quoi le virtuel est assez proche du réel aussi, mais il y a ce côté magique du réel qu’on ne trouvera sans doute jamais en virtuel…

Voila le récit de mon 1er vol solo, sur l’aéroport de Lyon Bron (LFLY) en DR400 2+2 (108cv sous le capot, c’est peu mais ça grimpe bien) qui restera gravé dans ma mémoire. Un très grand jour dans ma « carrière » de pilote réel !

Bons vols à tous

Fred BRW012

Tout d’abord BRAVO !
C’est un jour unique pour toi !
et ensuite MERCI d’avoir eu le réflexe (la gentillesse) de le partager avec nous !

salut félicitation 8) ah je me rapelle mon premier solo j’ai gardé un sourire au lèvres pendant deux jours :laughing:

depuis quelques semaine je vole en protection incendie si tu a l’occasion de le faire c’est top il est sur que quand il ny a pas de feu du t’en merde un peux mais comme mon copilote est mon instructeur il me donne plein d’infos pratique en plus tous est payé par l’etat le rêve :laughing:

bientot une prochaine video sur le site faite se matin plutot calme , et tres bien pour nos garigues .

vol vol a toi et profite un max ;o)))