Un DR400 sur l'autoroute


#1

Un DR400 a du se poser ce matin sur l’A8 dans le Var, suite vraisemblablement à une avarie.

On peut être admiratif devant le fait accompli, déjà se poser sur une voie étroite ne doit pas forcément évident, avec le stress en plus, mais sans rien toucher ni personne c’est encore mieux.

Alors ou j’habite, en cas de panne, je pense qu’on a plus tendance à viser les champs. C’est pas très dur, il y en a quasiment partout. Mais quand on vol en zone de moyenne montagne, ou aucun terrain n’est plat et que beaucoup sont construits, c’est quoi la règle?
Il a quand même pris de gros risque à se poser là, pour lui et pour les autres. J’imagine que cela devait être le dernier recours.

En attendant plus d’info, quelles sont les autres possibilités envisageables dans une telle situation?


#2

Même dans un champ ça ne doit pas être évident, car rien ne garantit qu’il soit suffisamment plat et surtout dégagé, car les plantations risquent de fortement endommager l’appareil (voire de l’engloutir; par exemple les plants de maïs font facilement plus de 2 mètres) ! Au contraire d’une autoroute qui est globalement plate ou en tout cas sans trop de bosses, et où les obstacles sont visibles et bien identifiés (ponts, véhicules). Donc, s’il n’y a pas de trop de circulation ni de pont, j’opterais pour l’autoroute aussi instinctivement je pense :smiley:


#3

J’ai pas dit qu’atterrir dans un champ devait être facile :smiley:
Mais je trouve la manœuvre moins risqué, surtout pour les autres.

Comment prévenir les voitures que tu va te poser devant eux? Sauf si elles ont le toit ouvrant, elles te voit à la dernière minute. J’imagine l’étonnement que ça doit provoquer!


(Richard) #4

Je crois qu’en montagne, tu fais une dernière prière pour qu’il y ait un lac


#5

Facile, tu fais un appel de phare avec tes feux d’atterrissage juste avant de te poser :sunglasses:


(Henry) #6

Se poser dans un champ n’est pas si facile. Si la terre est meuble… et pas facile de repérer une éventuelle clôture.


#7

Ah mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit :slight_smile: Je me garderais bien une telle remarque, n’ayant jamais pratiqué.
J’ai juste dit, que, à priori, je trouvais ça moins risqué. Mais on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a! :slight_smile:


#8

des fois il est préférable de faire ce que l’on peut pour ne pas risquer la vie de ses passagers et en l’occurrence dans ce cas il y a eu plus de peur que de mal,tout c’est très bien terminé :exclamation:


(Richard) #9

Quelques belles images:

et une vidéo:


#10

Et en plus, une belle ligne électrique en haut


(Jean-Louis) #11

Bon je pense que ce pilote a gagné le concours du.mois …


#12

C’est pas faut :joy: