[TUTO] l'Approche ILS

J’ai remarqué que beaucoup ( hel)= doudou) ne savaient pas faire une approche ILS correcte. J’ai donc décidé je faire un tutoriel sur ce point, pour apprendre au nouveaux, et pour raffraichir la mémoire aux anciens :wink: !
Ce tutoriel exige que vous soyez familiarisé avec les fonctions simples de FS2004 tel que le pilote automatique, le train et les volets ainsi que les différentes parties d’un cockpit.
(MCP en haut, PFD à gauche, ND au centre, EICAS en haut à droite et l’ECAM en bas à droite)
Ce tutoriel est exclusivement destinés à l’usage sur simulateurs ! Il est formellement interdit de l’utiliser dans un autre cadre que celui de Flight Simulator

Pour commencer, téléchargez l’archive suivante pour que votre avion soit directement positionné et configuré pour un atterrissage ILS.
archive.zip
Pour des raisons de commodité, l’atterrissage sera effectué sur un aéroport non-addonisée de FS. Si c’est le cas, merci de désactiver dans votre bibliothèque de décors toute les scènes sinon vous aurez des incohérence avec ce tutoriel. Cependant, les textures n’ont aucun effet sur les données d’un aéroport: D’ailleurs je vous conseille Airport Environment Upgrade (sur Avsim) qui améliore beaucoup le rendu des aéroports par défaut.
Afin de garantir la lisibilité des aperçus, mais aussi que celles-ci soient aussi adaptées aux moins de 17", toutes les images seront en 1024x740

Lorsque vous démarrez, le simulateur est en pause (sinon, mettez le simu en pause vous-même) et votre cockpit est dans cet état:

Ne prêtez pas attention aux indications sur l’hydrolique, celles-ci disparaîtront dans quelques secondes.
Profitons-en pour vérifier que le simulateur est bien dans la configuration qu’il doit être si nous étions en début de la phase d’approche. Une fois ceci fait, désactivez la pause


Remarquez que l’inscription “Hydrolics” a disparu, comme prévu. En effet, il s’agit simplement d’une erreur de sauvegarde Flight Simulator lorsque l’on commence un vol en plein milieu, ou par le mauvais bout. Vous ne devez donc pas avoir cette inscription sur l’EICAS à ce moment si vous avez fait le vol en entier car la panne d’Hydrolique bloque vos commandes de vol, ainsi que le train, les volets, les freins … Mais ne simulant pas de pannel, rien ne doit donc être inscrit sur l’EICAS, sinon, faites les corrections nécessaires.
Maintenant, laissez descendre l’avion au rythme de 1500 pieds par minute et activez NAV-1 et NAV-2 sur la planche Radio.Entrez la fréquence ILS 111.35 et le TRACK 343 de la piste 34 de Bastia et passez la fréquence ILS en “Active”, puis activez le maintien d’approche en appuyant sur le bouton APPR
Si la fréquence est correcte, l’ordinateur de bord reconnait automatique le point BRAVO PAPA

Nota-Bene, si le sélécteur SPD est désactivé, désactivez l’AutoThrottle et réactivez-le puis appuyez sur SPD (speed selector) afin d’engager l’automanette pour la vitesse de 210 noeuds (à régler)

Votre Panel doit alors ressembler à sa:

Durant la descente, vous entendrez un gros bruit. Il signifie tout simplement que vous êtes 1000 pieds (dans ce cas) au dessus de l’altitude cible (2000 pieds).

A 2500 pieds, le GPWS (Ground Proximity Warning System) s’engage et annonce l’altitude "25 hundred"
Il en sera de même pour 1000 pieds, 500 pieds, 400, 300, 200, 100, 50, 40, 30, 20, 10.
Lorsque le LOC est capturé, l’avion désengage de lui-même la fonction HEADING et vire pour intercepter l’axe de la piste (=343). Le voyant s’éteint, et la fonction HDG n’apparait plus sur le PFD.
Vous pouvez alors suivre les axes de l’ILS en tournant les molettes du ND (la gauche pour les fonctions et la droite pour la distance) sur ILS/20

Une fois l’altitude cible (2000 ft) atteinte, le vario indique 0, diminuez alors la vitesse à 180 noeuds et sortez les volets en position 2 mais vérifiez votre vitesse (si elle est supérieure à 210 noeuds, avec une tolérance de 15 noeuds, vous excedez la limite de sécurité des volets lorsqu’ils sont dans cette position). Remarquez aussi la position des indicateurs ILS du ND. La Ligne Verticale représentant l’axe de la piste est aligné avec la flèche représentant la direction de l’avion: donc nous sommes alignés avec la piste.

Une fois complètement et définitivement aligné (l’avion vole en palier, c’est à dire qu’il vole droit sans faire de virages à gauche et à droite pour s’aligner avec la piste), réduisez votre vitesse à 150 noeuds, et sortez vos volets en position 4, donc FULL FLAPS.
Vous pouvez suivre l’interception du Glide sur le ND: La barre horizontale représente le plan de descente vers la piste.
Lorsque la barre est parfaitement horizontale et qu’elle est perpendiculaire à l’autre, qui est parfaitement verticale, ceci signifie que l’avion a parfaitement intercepté l’ILS. L’avion commence à descendre vers la piste et vous voyez le PAPI apparaître (Precision Approach Path Indicator): Il doit toujours y avoir 2 rouges 2 blanches. Si il y a plus de rouge, vous êtes trop bas; Si il y a plus de blanc vous êtes trop haut. Sortez alors le train d’atterrissage, et armez les aérofreins (la mention Spoilers Armed apparaît sur l’EICAS) et mettez l’autobrake sur MED. Vous avez vu ? Comme pour le LOC, le GLIDE a désactivé la fonction ALTITUDE HOLD (ALT) et la mention ALT disparaît du PFD

Les indications s’affichent sur l’ECAM (mode F/CTRLS). La mention “armed” doit figurer entre les deux ailes au-dessus de “SPD BRAKE”.
Attendez que le train soit sorti et verrouillé (Triangles Rouges ou UNLK train sorti mais non-verrouillé; Triangles vert train sorti et verrouillé) et paramètrez l’Autobrake sur Med (la mention apparaît tout en bas de l’ECAM)

Pendant que l’avion suit l’ILS (LOC et GLIDE), le GPWS annonce l’altitude. à 500 pieds, désactivez l’automanette pour pouvoir avoir contrôler la vitesse de votre appareil avec plus de précision. Vous devez maintenir une vitesse d’entre 140 et 160 noeuds.

A 300 pieds, désactivez le Pilote Automatique, afin de contrôler avec précision votre trajectoire et arriver dans la meilleure configuration possible sur la piste. L’ILS sur cet avion (avec le panel fourni ainsi que les avions par défaut) à tendance à faire piquer l’appareil vers la piste si votre vitesse est trop grande ou si votre est altitude trop élevée à l’altitude de décision de 300 pieds. A Bastia, la piste est suffisamment grande donc prenez le temps d’affiner votre trajectoire même si vous rognez un peu sur la piste.
L’altitude de décision sur cet appareil est de 392 pieds. Si vous voyez que l’atterrissage s’avère trop dangereux (voire impossible) n’hésitez pas à remettre les gaz et (procédure Go Around ou Missed Approach) reprendre l’approche depuis le début.

50 … 40 … 30 … 20. A 20 pieds au dessus de la piste, réduisez le régime moteur au minimum et tirez sur le manche pour cabrer l’appareil et faire un bel arrondi et beau kiss landing sur la piste en faisant ainsi toucher le train arrière en premier. Une assiette de 10-15° devrait suffir.
10 … [Touchdown].Les spoilers se déploient automatiquement (sinon ils se déploieront en même temps que les reverses: mettez les reverses pour ralentir et centrez-vous sur la piste. Vitesse :60 kts, désactivez les reverses et freinez manuellement pour désactiver l’autobrake.

Vous pouvez sortir par la prochaine bretelle une fois la vitesse inférieure à 45 kts. Désactivez alors toute les fonctions du MCP, rentrez les volets et les aérofreins, désactivez l’autobrake.
Si ce tuto était fait sur l’atterrissage entier, vous auriez aussi eu des instructions sur d’autres fonctions de l’appareil, mais ici, ce n’est pas necessaire.

Bravo et Bienvenue à Bastia si vous avez réussi
Reprenez la mission depuis le début si vous n’avez pas réussi.
80% des crash (au niveau de ce tuto) viennent d’une mauvais gestion de la vitesse et/ou de l’autopilote en courte finale. (décrochage, actions trop brusques sur les commandes de vol etc …)
Si vous vous en sortez avec ce tuto, augmentez progressivement la difficultée. D’abord réduisez la visibilité -cependant, l’altitude de décision définit l’altitude à laquelle vous devez absolument apercevoir la piste, si à 392 pieds vous n’apercevez pas la piste: procédure de Go Around/Missed Approach, voir même un déroutement -;
Puis augmentez le vent de travers et ajoutez de la pluie ou de la glace en réduisant la température. Et enfin, combinez tout ces éléments. Si vous y arrivez, vous avez parfaitement compris comment fonctionne l’ILS de Flight Simulator 2004

J’éspère que ce tuto vous a servi et que vous avez eu autant de plaisir à le lire que moi à le rédiger, l’illustrer, le commenter et à l’argumenter.
Cordialement
Patrick

salut,

il aurait été plus judicieux à mon sens,ce n’est que mon avis,que tu nous dises avec quel avion tu as réalisé ce tutoriel et si tu a apporté des modifications à cet appareil,non :question:

car je crois que tout le monde n’a pas les mêmes avions que toi :wink:

PS: ton lien archive ne fonctionne pas :confused:

Salut
C’est pour celà que tout est fourni dans l’archive :wink:
Avions, effets, gauges, situation de départ …
avec des instructions d’installation très claires (enfin, le plus clair possible …

Au passage, si on peut la passer en Post-it sa serait sympa merci Parceque j’ai mis 4 heures à le rédiger

ok :exclamation: la première image n’était pas affichée tout à l’heure et maintenant on peut voir quel est cet avion.

pour le post-it envoies un MP à max ou à jean avec le lien de ton message et ils feront le nécessaire :wink:

Très bien, mais le panel est :blush: :unamused:

Mais pour comprendre les principes de l’ILS, chapeau !

Désolé mais je devais trouver du freeware pouvant être redistribué, tel que c’est écrit dans les fichiers des auteurs.
En l’occurence, tout les fichiers fournis peuvent être retrouvés sur AVSIM. Donc on reste vraiment juste dans une recomposition et non une redistribution à la volée.
Le Panel est ce que j’ai retrouvé de mieux (textures, fonctions, réalisme) donc je m’en suis contenté.
La prochaine étape c’est l’AutoLand et là pas le choix, faudra passer au Payware tel que Wilco ou PMDG …

Sinon, aux niveaux des principes de bases, tu trouves qu’il manque quelque chose ? Qu’il y a un truc de faux ou quoique ce soit ?

Tu as fait une petite erreur pour le GPWS, il annonce Twenty Five Hundred en fait.

Un autre truc, la procédure d’atterrissage :

A l’altitude de décision, on annonce la décision, on laisse le GPWS faire ses callouts a 20 ft on réduit les gaz et PAS AVANT, et on arrondi.

En vrai, si a 500ft, on a pas l’axe le plan et la vitesse, on remet les gaz, tu arrives un peu vite sur la piste, j’arrive a 139 avec un avion moyen chargé…

au toucher des roues, les spoilers sortent, on annonce spoilers, on repose la roue avant, reverse greens, et decel pour les autobrakes.

Sinon encore merci de mettre ton temps à disposition pour éviter de poser 20 fois la même question aux petits nouveaux :wink:

J’ai tout corrigé. Faites-moi signe si vous voyez des erreurs
hel)=

Superbe!!! bravo_)= bravo_)= bravo_)=

C’est une très bonne initiative que tu as prise!!!Je ne savais pas faire d’atterissage avec l’ILS.C’est super sympas!! :stuck_out_tongue: :smiley: , je vais essayer :wink:

bye

Tiens-nous au jus :wink:
Ah oui, et n’hésites pas à poser des questions, ainsi qu’à me faire parvenir tes remarques sur les difficultées d’installation ainsi qu’un manque d’explications.
Patrick

Dommage que ce soit pas sur 737 pour ceux qui ont FSX, ( et fs9, il y ai, le 737 ?)…

Sinon super tuto bravo_)=

[quote=“tinogers”]Dommage que ce soit pas sur 737 pour ceux qui ont FSX, ( et fs9, il y ai, le 737 ?)…

Sinon super tuto bravo_)=[/quote]

le principe reste le même fum_)=

Salut
Bravo lolivier4 8)
Le principe est exactement le même, à ceci près que le panel et la disposition des boutons n’est pas la même. Mais les procédures sont les mêmes pour Tous les avions de l’univers de FS

Bravo tornado

Joli tuto !!
Dommage qu’ils n’aient pas respecté le vrai avion…
La fenetre “course” au dessus du ND n existe pas en réel…
Pkoi ils ont été rajouter ça???

ang-) ang-)

[quote=“mermoz320”]Bravo tornado

Joli tuto !!
Dommage qu’ils n’aient pas respecté le vrai avion…
La fenetre “course” au dessus du ND n existe pas en réel…
Pkoi ils ont été rajouter ça???

ang-) ang-)[/quote]

Ton compliement prend un sens tout spécial de ta part, car tu es vrai pilote :wink:
Pour le CRS, tu as parfaitement raison, il y a un petit interrupteur près du sélécteur de cap pour changer de HDG SEL à TRK. La course n’existe pas à cet endroit. Mais devant rester sur le freeware pour des raisons que vous comprendrez, je n’ai pas eu beaucoup le choix :confused: :unamused:

[quote=“Tornado_F5”][quote=“mermoz320”]Bravo tornado

Joli tuto !!
Dommage qu’ils n’aient pas respecté le vrai avion…
La fenetre “course” au dessus du ND n existe pas en réel…
Pkoi ils ont été rajouter ça???

ang-) ang-)[/quote]

Ton compliement prend un sens tout spécial de ta part, car tu es vrai pilote :wink:
Pour le CRS, tu as parfaitement raison, il y a un petit interrupteur près du sélécteur de cap pour changer de HDG SEL à TRK. La course n’existe pas à cet endroit. Mais devant rester sur le freeware pour des raisons que vous comprendrez, je n’ai pas eu beaucoup le choix :confused: :unamused:[/quote]

Oui sur l’avion tu as un petit bouton poussoir à côté de la fenetre “HDG/TRK”.
Chaque fois que tu pousses dessus ca inverse la fonction…un coup HDG…un coup TRK…etc

ang-) ang-)

Super tuto! Bravo Tornado :exclamation:

effectivement , super tuto bravo_)= ça ma permis de voir si je savais bien faire une ILS

Le truc Mermoz, c’est que niveau avion de ligne avec un Cockpit simulant pas mal de Systèmes mais gratuit, il n’y en a pas pour Airbus, ils sont tous payant…

Merci Tornado pour ce tuto que je voudrais bien exploiter (A319 + pnl ???. biens connus et reconnus ainsi que la version vasfmc).
Mais pb je ne peux pas charger l’archive ce qui oblige à faire des TDP tj longs.
Par ailleurs as-tu fait une version imprimable?
Merci d’avance.
Bien cordialement
Xtian:.78