Question sur le pilotage aux instruments du CRJ 700


#1

Bonjour à tous,

J’ai une tite question qui peut paraître bête, mais je trouve pas la solution…

Comment faire en sorte d’obtenir la distance de l’avion par rapport à un VOR (pour faire un arc DME) tout en se préparant à intercepter la radiale d’un autre VOR?

Exemple tiré du retour aux installations de NICE après approche manquée : je veux faire un arc DME à 24NM du VOR NIZ, tout en me préparant à intercepter la radiale 176° en rapprochement du VOR CGS.

Mon problème est que sur le CRJ 700, sauf erreur de ma part, on ne peut pas faire d’interception de radiale sur le VOR 2 (l’aiguille semble indiquer l’emplacement du VOR comme s’il s’agissait d’un NDB, chez moi). Je n’arrive à faire ça qu’avec le VOR 1 , donc.
Vu que la distance au DME n’est aussi affichable que sur le VOR1, je suis obligé de passer d’une fréquence à l’autre toutes les 5 secondes de peur de manquer la radiale…

Il doit bien y avoir une autre solution…quelqu’un peut m’aider?

Merci


#2

Bonjour Degrace,

Voila comment je procéde:

Réglage des fréquences radio:
NAV1: NIZ active, CGS Stand by
NAV2: CGS active; NIZ Stand by,

Crs1 réglé sur l’inverse de 176°, soit 356°
HDG réglé sur le cap d’éloignement.

J’effectue mon arc DME à 24MN et je ne touche à rien.
L’indicateur VOR1 est calé sur 356°, mais fréqence NIZ, il n’est donc pas significatif, seul le DME m’intéresse.

Par contre l’indicateur VOR2 , lui m’indique le gisement de CGS.
En progressant sur ton arc DME tu t’aperçois que l’indicateur VOR2 se rapproche progressivement de VOR1. Lorsqu’il est à moins de 10° de VOR1 tu entames ton virage sur la droite, et en fonction de ton taux de virage (vitesse et inclinaison) tu arrives pile poil sur le radial 176°.

A ce moment tu bascules la fréquence de V0R1, ton indicateur est déjà calé sur 356°, tu n’as plus qu’a suivre la nav sur CGS.
Tu cales également HDG sur 356°, tu en auras besoin tout à l’heure.

Eventuellement tu bascules VOR2 qui t’indiquera alors le gisement de NIZ.

Tu profite de cet instant pour rentrer en stand by-NAV1 la fréquence de l’ILS (NA ou NI)
Si tu es bien calé sur ton radial, tu bascules le PA de mode NAV en mode HDG, puis tu cales Crs1 sur le cap ILS choisi (042° ou 045°)
A environ 7NM de CGS tu bascules ta NAV1 sur l’ILS, tu procédes à une interception ILS classique et tu n’as plus qu’a te laisser dégouliner sur LFMN.

Ca fait du taf, c’est évident, mais si tu as tout bien préparé à l’avance tu ne dois pas avoir de problèmes. Ne voles pas trop vite car les distances sont courtes compte tenu du boulot a effectuer surtout après l’interception du radial.

Bon tricot et A+


#3

[quote=“filou713”]Bonjour Degrace,

Voila comment je procéde:

Réglage des fréquences radio:
NAV1: NIZ active, CGS Stand by
NAV2: CGS active; NIZ Stand by,

Crs1 réglé sur l’inverse de 176°, soit 356°
HDG réglé sur le cap d’éloignement.

J’effectue mon arc DME à 24MN et je ne touche à rien.
L’indicateur VOR1 est calé sur 356°, mais fréqence NIZ, il n’est donc pas significatif, seul le DME m’intéresse.

Par contre l’indicateur VOR2 , lui m’indique le gisement de CGS.
En progressant sur ton arc DME tu t’aperçois que l’indicateur VOR2 se rapproche progressivement de VOR1. Lorsqu’il est à moins de 10° de VOR1 tu entames ton virage sur la droite, et en fonction de ton taux de virage (vitesse et inclinaison) tu arrives pile poil sur le radial 176°.

A ce moment tu bascules la fréquence de V0R1, ton indicateur est déjà calé sur 356°, tu n’as plus qu’a suivre la nav sur CGS.
Tu cales également HDG sur 356°, tu en auras besoin tout à l’heure.

Eventuellement tu bascules VOR2 qui t’indiquera alors le gisement de NIZ.

Tu profite de cet instant pour rentrer en stand by-NAV1 la fréquence de l’ILS (NA ou NI)
Si tu es bien calé sur ton radial, tu bascules le PA de mode NAV en mode HDG, puis tu cales Crs1 sur le cap ILS choisi (042° ou 045°)
A environ 7NM de CGS tu bascules ta NAV1 sur l’ILS, tu procédes à une interception ILS classique et tu n’as plus qu’a te laisser dégouliner sur LFMN.

Ca fait du taf, c’est évident, mais si tu as tout bien préparé à l’avance tu ne dois pas avoir de problèmes. Ne voles pas trop vite car les distances sont courtes compte tenu du boulot a effectuer surtout après l’interception du radial.

Bon tricot et A+[/quote]

Clair, net et précis… j’essaie de me “laisser dégouliner” dès que je peux.

Merci ! :smiley:


#4

Pas de problème, Degrace,

Tu me tiens au courant du résultat de tes manips.

Eventuellement entraines toi avec un tagazou plus lent, style Beech 58.

A+ :smiley:


#5

salut tous

On pourrait m’expliquer un petit peu plus la dessus:

J’utilise les VOR pour me dirigé, sa c’est acquis

mais les DME ? concrètement sa sert a quoi (mdr boullet oui je sais, je m’apprete a sortir :laughing: )

Pourquoi la fréquence est en Khz ici ?

Merci

Tyto


#6

Salut Tony,

Le DME t’indique ta distance et ta vitesse par rapport à l’emetteur que tu as sélectionné.
Attention toutefois, ce n’est pas la distance sol, mais la distance optique, il faut donc tenir compte de l’altitude (rappel des cours de trigo).
Lors de la verticale balise, il te donnera en fait ta hauteur.

Pour cequi est de la vitesse, il t’indique ta vitesse de rapprochement ou d’éloignement. Il ne t’indiquera ta vitesse réelle, que si tu fais route directe de ou vers la balise (QDM/QDR)
Lors d’un ARC DME, la vitesse doit être à 0.

A+
Filou


#7

[quote=“filou713”]Pas de problème, Degrace,

Tu me tiens au courant du résultat de tes manips.

Eventuellement entraines toi avec un tagazou plus lent, style Beech 58.

A+ :smiley:[/quote]

ça y est, j’ai testé, et ça fonctionne très bien. C’est sûr, avec la vitesse de l’appareil, c’est assez serré. Je remarque d’ailleurs que les contrôleurs limitent souvent la vitesse en deça de l’IAS prévue par la carte d’approche IFR. Mais ça fonctionne.

Le seul truc qui m’embête, à Nice, c’est que la balise MUS n’existe pas dans le jeu. Alors à chaque fois qu’on me demande de faire une approche Riviera, je suis un peu bloqué. Je précise que j’ai que 40 heures de vol en VFR et en monomoteur dans la réalité, ce qui explique probablement mes limites… :laughing:


#8

Salut Degrace,

Ravi de voir que mes petits trucs fonctionnent. Je t’avais suggéré de t’entraîner avec un appareil lent, et après de passer à plus rapide. Ca fait du boulot, mais si tu prépares tout à l’avance, cela passe.

Pour la balise effectivement elle n’existe pas. D’ailleurs si les fréquences des aides radio sont exactes par rapport à la réalité, la base de données de FSX n’est pas totalement complète, et les contrôleurs de FSX ne respectent pas les SID et STAR réels sauf à installer un avion PMDG et les fichiers appropriés.

Pour les heures de vol, ne t’inquiète pas, je n’en compte qu’une soixantaine, mais je baigne dans le milieu aéro.

Filou