Quelques screens et petite histoire


(Robin) #1

Voilà le petit récit d’un des derniers week-end qui fut… Aéronautique :slight_smile:

Samedi matin, il faut absolument que je révise mon latin (entre autre, je vous rassure) mais je n’arrive pas à résister à l’idée de me faire un petit vol sur l’A320 d’aerosoft. Mes derniers atterrissages n’étaient pas magnifiques, j’ai perdu l’habitude en n’ayant pas volé pendant longtemps…

Je décide de faire un “Vol long” et d’aller de Deauville (LFRG) à Belgrade (LYBE). Je décolle à 6:05 heure locale (de nuit, ça ne vous aura pas échappé) et je vais vers Belgrade. Une fois arrivé à mon altitude de croisière, FL330, je décide de commencer mes révisions d’histoire romaine.J’utilise une de mes techniques favorites : je place une BD sur le yoke avec, dessus, mes cours. Ca tient tout seul, c’est efficace.

je suis à quelques Nm du T/D, je fais la descent preparation checklist, et j’entame ma descente. Approche ILS CAT I à Belgrade, rien de plus classique. Pas d’approche visuelle, le temps n’est pas assez clément.
Je décide après de repartir pour Malte, mais FSX a eu l’excellente idée de planter un peu après le démarrage des moteurs.

Un peu énervé, je redémarre FSX et fais un vol Roissy (LFPG) -> Malte (LMML). Pourquoi Malte ? Je suis déjà allé trois fois là bas et j’aime beaucoup. En plus, l’approche sur la mer avec, ensuite, les deux îles est très jolie. Au moment de rentrer le plan de vol, je ma’perçois que le dernier point du plan de vol est le VOR de Gozo, la deuxième île de Malte, GZO. Pourtant, GZO est quasiment sur l’axe de la piste… Pas de STAR ni de transition ? Après un peu de recherche, j’apprends que GZO n’est pas tout à fait dans l’axe. Je prends donc une transition… Sans STAR. Je ne savais pas que c’était possible.
ILS CAT I, très bel atterrissage, je roule au parking.

Je repars vers Belgrade (LYBE pour les rois de la mémoire). Décollage, montée, vol… “TRAFFIC ! TRAFFIC !” Le TCAS se déchaîne. Je regarde mon ND et voit un traffic venant de ma droite, même altitude. Le TCAS me demande de descendre, ce que je fais.J’évite le traffic de justesse. Par contre, le 737 qui me fonçait dessus n’a pas eu la bonne idée de monter… Disons que FSX ne s’est pas attardé sur le TCAS.

Et, pour changer, j’ai décidé de faire une approche… ILS CAT I, bravo ! Magnifique touché, magnifique remise des gaz ! Merci le 737, tellement bien codé par FSX qu’il entre sur la piste quand j’atterris :triumph:

Et après, je me dis que je vais faire un dernier vol, Belgrade -> Roissy. Je surveille un peu plus les trafics maintenant…
ILS CAT I, parking.

Maintenant, journée de dimanche. Je décide de me faire une après midi simulateur + latin. Au programme, Roissy -> Glasgow. Plan de vol rentré… Tiens ! C’est drôle ! Je m’appelle Robin et voilà que…


Petit screen :slight_smile:

Le vol se passe bien mais l’approche était un peu ratée. Je ne sais pas pourquoi, l’avion n’a pas intercepté le Localizer, allez savoir pourquoi. Un petit tour et c’est parti pour ma dernière approche du Week-End, ILS CAT I.
Parking.


#2

Merci pour l’histoire et les captures! :wink:

Bonnes révisions!


#3

Merci pour le récit, et avec les actions farfelus du trafic FSX, tu es prêt pour le vol réseau et ses surprises :slight_smile:


#4

slts

toute une histoire comme tu dis :wink:


(Jean-Louis) #5

Tes commentaires sont captivants ! Très sympa de te lire ! :slight_smile: