Quand nos petits cockpits se prennent pour des Boeing et des Airbus


(Vincent BAZILLIO) #1

Avec les applications sur tablette qui envahissent les petits cockpits d’aviation générale arrivent aussi des fonctions que l’on attendait pas. Les annonces sonores qui ressemblent au RAAS (Runway Awareness And Advisory System) des gros liners Airbus ou Boeing, sont maintenant diffusées par nos iPad et autres tablettes Android. En voici 2 exemples (mettez le son) depuis 2 applications. Skydemon que j’utilise en France et Foreflight pour les Etats-Unis.

Bien sûr, comme nos Cessna et autres Piper sont plutôt bruyants il faut connecter sa tablette à son casque. Cela se fait en Bluetooth pour les casques qui le permettent.


(Richard) #2

Et à terme, est-ce que les pilotes d’aéroclub ne pourront pas équiper les cessna et autre piper de collimateur tête haute comme dans les avions de chasse ou bien certains liners comme le 777.
Déjà plus près de nous, ces indicateurs sont disponibles pour les autos. J’en ai acheté un pour ma golf. En fait, c’est un gps dont l’affichage se fait sur le parebrise et non sur un petit écran. Un confort visuelle pour éviter les excès de vitesse. Je suis sûr que ce petit dispositif peut facilement être installé sous la vitre d’un cessna


#3

Pratique pour eviter les “hot-spots”.


(Vincent BAZILLIO) #4

Oui, il y a déjà des initiatives dans ce sens. Il y a plusieurs paramètres qui font que cela va bouger (très) lentement : le marché est minuscule, l’innovation absolument pas le fort de ce secteur (on vole encore avec des moteurs à carburateur) et l’environnement de certification bride l’agilité (il y a des avantages et des inconvénients). On ne peut pas déployer des technologies aussi vite en aviation générale que dans le secteur de l’automobile où seule la question de la rentabilité est bien souvent le seul critère “Ca va se vendre ? Alors faisons-le !”.


(Fred) #5

Pardon mais a quoi ça sert une alarme pour te dire que tu pénétres sur une piste ?
A moins qu’il prévienne aussi des mouvements des autres d’appareils sur la piste, je comprend pas l’utilité , et même dans ce cas je ne vois pas trop…


(Vincent BAZILLIO) #6

Tout simplement parce qu’on se goure régulièrement de piste :wink: Cela concoure à la sécurité et augmente le fameux “conscience de la situation” (Situational Awareness) en combattant les incursions et confusions de piste.

Evidemment lorsqu’il fait grand beau et que le terrain est simple, il parait inutile d’avoir ce genre d’information. Mais lorsque la charge de travail est lourde, le diagramme du terrain compliqué et si la visibilité s’en mêle alors là, ce genre d’aide est appréciable !

Je me suis perdu en Cessna sur ce genre de terrain :wink: où pour rejoindre mon point de stationnement, j’ai traversé pas moins de 3 pistes :

… C’est un exemple à l’extrême (on aurait pu rajouter une vizi pourrie) mais montre bien l’intérêt.

Sur le territoire américain et en 2018, il y a eu 1832 incursions de piste !


(Fred) #7

Ah oui en effet, merci pour la précision.
C’est vrai que pour moi serait ce serait un moment “extraordinaire” de pénétrer sur une piste, mais il est vrai qu’avec la routine ça peut aider…

Oui justement parceque c’est un moment où la charge de travail est importante, aussi je me demandais pourquoi ils rajoutent un truc qui stresse ! Mais au final c’est le contraire ça doit rassurer quand il te confirme que tu es sur la bonne piste… Surtout quand tu as fait un roulage de 10km à travers les installations américaines…
(costaud cette installation, faut une habilitation spéciale pour aller se poser la dedans ou ça passe avec le PPL et un DR400 ? :grin: )


(Vincent BAZILLIO) #8

Pour aller se poser à Las Vegas McCarran Intl (KLAS) ? Tu vas rire, mais il ne faut rien. Juste PPL, un avion genre Cessna 172, voler en VFR, ne pas déposer de plan de vol (ce n’est pas nécessaire/obligatoire) et il ne faut pas demander à l’avance une autorisation quelconque !