Plans AI

Bonjour à tous. Quel est le logiciel (freeware) le plus simple pour fabriquer ses plans de vol AI et y a t-il un tutorial en français si celui-ci est en anglais ?.Merci.

bonjours va sur le site simuvol.free.fr/

TTools est l’incontournable. Rassure-toi créer du traffic Ai n’est pas si compliqué que cela, la preuve j’y arrive.

Bon je sens qu’il va falloir que ej fasse un tuto en français moi.

Je rappelle que nous avons un grand spécialiste sur ce forum qui est Blgst. Il corrige entre autres mes copies loool

A l’époque, j’avais fait un petit tutorial pour installer des avions AI qui complète l’aide de TTools. Bien que fait pour FS2002, il reste toujours valable.

La principale modification est que sous FS9, on peut avoir plusieurs “bgl” du traffic-AI. Par exemple, on peut garder celui d’origine qui doit s’appeler 030528.bgl et avoir un “traffic-ajouté.bgl”. Il se composera du “traffic.txt” et de l’aircraft.txt obtenus après décompilation du bgl d’origine et d’un “flight_plans_ajouté.txt”, qui comprendra les nouveaux vols créés.

Ce tuto est là : http://pollux.34.free.fr/Tutorial_AI.zip

Créer du Trafic AI pour les Nuls :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing:

Ce didacticiel est une méthode rapide et simple pour créer son trafic AI.

Plusieurs logiciels permettent la création du trafic AI, cependant nous nous évertuerons à utiliser Ttools.

De manière très simpliste, créer un trafic géré par FS va se limiter à créer 3 fichiers texte de base :
Aircraft.txt (qui recensera les avions que vous utiliserez)
Airports.txt (qui répertoriera les aéroports concernés par les plans de vols)
Flightplans.txt (qui regroupera les infos concernant le type de plan de vol –VFR ou IFR- la périodicité des vols, le niveau de vol de chaque appareil etc, etc….)

1- Aircraft.txt…avant de créer ce premier fichier, certains ne savent peut-être pas comment créer un fichier texte tout court. C’est très simple. Allez dans le menu Démarrer de Windows (en bas à gauche, gros icône vert), choisissez « programmes », puis « Accessoires » et enfin « Bloc-notes ». N’oubliez pas qu’une fois les données rentrées, il vous faudra enregistrer votre travail et nommer votre fichier xxxx.txt.

Bien revenons-en à aircraft.txt. Voici comment cela se présente (j’utilise le fichier que j’ai créé pour ma scène LFID2004) :

AC#1,55,"Curtiss Jenny Military"
AC#2,114,"Piper Cherokee 180"
AC#3,80,"Ryan NYP"
AC#4,139,"Vega 5B"

AC#1 signifie qu’il s’agit du premier avion, cette donnée sera reprise dans le fichier flightplans.txt. Là, on sait que l’on aura 4 avions, que le Curtiss sera le premier dans la liste, le Piper le second et ainsi de suite.

Le chiffre qui suit la première virgule (55,114,80,139) correspond à la vitesse de croisière de chaque appareil. Cette vitesse est indiquée pour chaque appareil dans le fichier « Aircraft.cfg » des appareils. Il est essentiel de respecter ces données, il serait surréaliste de voir un DC3 voler à 350 nœuds en croisière et le concorde à 90 nœuds !

Enfin, la dernière donnée, toujours entre guillemets (“Curtiss Jenny Military”), sera le nom de l’appareil tel qu’il est donné dans le fichier « aircraft.cfg » de l’appareil concerné.

Exemple : lorsque j’ouvre le fichier « aircraft.cfg » de mon Curtiss Jenny, je me trouve face à un avion avec 3 variantes possibles. Une fois le choix fait, vous recopiez la ligne title entre guillemets “Curtiss Jenny Military”. L’IA de l’ordinateur choisira donc cet avion et cette variante particulière.

Si vous souhaitez faire voler x variantes-livrées d’un même appareil, vous devrez en rentrer chaque nom :

AC#1,200,"Beech Baron 58"
AC#2,315,"Beech King Air 350"
AC#3,477,"Boeing 737-400"
AC#4,477,"Boeing 737-400 Paint1"
AC#5,477,"Boeing 737-400 Paint2"
AC#6,477,"Boeing 737-400 Paint3"
AC#7,477,“Boeing 737-400 Paint4”

Sauvegardez et nommez le fichier aircraft et PAS Aircrafts !!! Aircraft est un nom invariable, même si vous avez 15 appareils !!! Mettez un « s » et ça risque de ne pas marcher loool


2- Airports.txt
… Il recense les codes ICAO, longitude, latitude et élévation de chaque terrain concerné par le plan de vol que vous voulez créer.
De 2 choses l’une : soit vous voulez faire simple et vous recopiez le fichier par défaut de FS, soit vous voulez juste y mettre les quelques terrains concernés par votre plan de vol futur.
Toujours avec LFID. Je veux qu’un de mes avions fasse des tours de piste. Je ne vais rentrer qu’une seule fois les données du terrain concerné :

LFID,N43* 54.62’,E0* 23.08’,444

[NDLR : Ces données sont lisibles à partir des AFCAD ou bien si vous possédez des données annexes telles que les DIRCAM…mais il existe parfois quelques décalages mineurs!]

Je veux ensuite que mes 3 autres avions fassent des rotations avec d’autres terrains. Je vais donc rentrer les autres terrains un par un, toujours en mettant le code du terrain, longitude, latitude et élévation :

LFBA,N44* 10.46’,E0* 35.41’,203
LFDH,N43* 41.19’,E0* 35.97’,410
LFID,N43* 54.62’,E0* 23.08’,444
LFFI,N47* 24.46’,W1* 10.70’,111
LFRV,N47* 43.12’,W2* 43.38’,440
etc…

Sauvergardez et nommez ce fichier airports.txt


3- Flightplans.txt

Voici une ligne typique de plan de vol, prenons un exemple parmi celui pour LFID :

AC#3,N-X-211,1%,24Hr,VFR,07:59:00,08:26:15,025,F,0000,LFID,
12:03:00,12:31:36,025,F,0000,LFBA,17:05:00,TNG18:10:00,025,F,0000,LFDH

Cette ligne détermine tout ce que l’ordinateur doit savoir pour faire voler mon avion, on va décomposer cela en 4 parties.

La base : AC#3,N-X-211,1%,24Hr,VFR détermine quel avion est pris en compte, son immatriculation (N-X-211) telle que donnée par le fichier « aircraft.cfg », le pourcentage du trafic (là, 1% signifie qu’à partir du moment où ton curseur de réglage de FS est égal ou supérieur à 1%, tu verras l’avion faire le zouave :wink:, 24hr est la fréquence à laquelle ton plan de vol se répète (tu as le choix entre 1, 2, 4, 6, 8, 12 ou 24 heures. Tu as dois alors rentrer 1hr ou 2hr etc…Tu as aussi la possibilité de mettre WEEK). Enfin tu définis si ton avion vole en IFR ou VFR.

1er leg : 07:59:00,08:26:15,025,F,0000,LFID
2e leg: 12:03:00,12:31:36,025,F,0000,LFBA
3e leg: 17:05:00,TNG18:10:00,025,F,0000,LFDH

ATTENTION: Dans le plan de vol, l’aéroport d’origine est toujours le dernier aéroport de la liste, ici ce sera LFDH (Auch). Ainsi on lira le plan de vol de la manière suivante :
1er leg : l’avion par de LFDH à 07 :59 :00, arrive à LFID à 08 :26 :15, vol au niveau 025 (2500 feet), F renvoie à la possibilité d’utiliser un callsign de compagnie si c’est un avion de ligne qui en a un, mais là ce n’est pas le cas, donc on met 0000 à la suite.
2e leg : l’avion part de LFID à 12 :03 :00 arrive à LFBA à 12 :31 :36 en volant au niveau 025
3e leg (avec une particularité) : il décolle de LFBA à 17h05 et une fois arrivé à LFDH, il y fait des touch n goes (TNG) jusqu’à 18h20.

2 choses :
*tu sais à quelle heure tu veux faire partir ton avion de l’aéroport A mais tu ne sais pas à quelle il y arrive en respectant sa vitesse de croisière. Pas de problème c’est Ttools qui va calculer ça tout seul, dans ce cas, on rentre l’horaire de départ, et pour l’horaire d’arrivée on met 00 :00 :00. Lorsque tu auras passé tes 3 fichiers à la moulinette Ttools et que tu les réouvriras ensuite, tu verras l’horaire correct à la place de 00 :00 :00 !

*tours de piste :
AC#1,N5163,1%,24Hr,VFR,07:00:00,TNG08:00:00,010,F,0000,LFID,10:25:00,TNG10:55:00,010,F,0000,LFID,14:30:00,TNG15:08:00,010,F,0000,LFID,19:05:00,TNG20:00:00,010,F,0000,LFID
On met l’horaire de départ, on met TNG suivit de l’horaire jusqu’auquel on veut que l’avion fasse ses tours de piste et on met 010 en niveau de vol (pour les terrains niveau de la mer…mettre 010 en montagne réservera de grosses surprises lol) puisque niveau réglementaire.

On sauvegarde son fichier sous flightplans.txt

Dans la mesure où généralement on crée un trafic AI pour un terrain spécifique, il est judicieux de nommer ses fichiers en rajoutant le code icao du terrain à la fin.
Aircraft_LFID.txt
Airports_LFID.txt
Flightplans_LFID.txt

Lorsque la moulinette Ttools compilera tout cela, ça donnera un unique fichier BGL du nom de traffic_LFID.bgl

Par défaut ces type de fichier se situe dans FS9\scenery\world\scenery.

Bons vols !

Bien vu Teacher !! je me demandais souvent qu’est ce que cela pouvait bien dire tout ces gribouillis!!! je sais maintenant!!
Merci :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing:

Bonjour.Merci Teacher pour toutes ces explications et ces procédures qui éclairent les nuls dont je suis :laughing: sur la signification des lignes des flight plans. J’ai découvert AITM qui est parfait et qui me permet de faire des plans de vols sans trop me prendre la tête. Mais comme le préconise Pollux ,j’essairai Traffic tools. Par contre pour le tour de piste : super la manip(que je ne connaissais pas) que je vais bientôt mettre en pratique.

Teacher me fait trop d’honneur ! En vérité, je me suis pris de passion pour l’ATC et le Trafic AI pour la simple raison c’est qu’à l’époque c’était tout ce qui restait ! Les big boss de la texture et de la réalisation de scène avaient pris de l’avance et je me suis rabattu sur ce qui restait !
Je ne suis pas un “caid” du trafic AI et j’en apprend tous les jours ! Je vois que Phil commence à bien expliquer, ce qui veut dire qu’il commence à comprendre les mécanismes les plus subtiles !
J’essaye en tout cas d’apporter un maximun d’aide à ceux qui en font la demande !
C’est l’esprit du début de FS que j’essaye de conserver ! J’avoue un profond respect envers des gens comme Jab, Moustache et surtout Guy Nemoz ! Mes pensées profondes vont toujours vers une personne qui me manque beaucoup et qui ont été à l’origine de ma passion : Mr Jean-Pierre Bonnefon !
Merci pour tout, Jean-Pierre et tu vois je ne t’ai toujours pas oublié et j’espère être digne de ce que tu m’as appris!

J’ai l’oeil un peu larmoyant ce soir quand je pense à lui, aussi je vous dis bonsoir !
A + Steph