Passage du SLI 2xGTX770 à une nouvelle GTX1070


(Vincent BAZILLIO) #1

http://i.ebayimg.com/00/s/NzY4WDEwMjQ=/z/opcAAOSwvg9XfkxX/$_58.JPG

Après plusieurs années en configuration nvidia SLI avec deux nVidia GTX 770 2 Go, je suis passé à l’instant à la mono-carte GTX 1070 - 8 Go (KF2A GeForce GTX 1070 EX).


Les deux GTX770 qui vont partir dans la rubrique Petite Annonce

Pourquoi changer ? J’ai plus ou moins profité des soldes (Chez RueDuCommerce). J’avais aussi l’impression que sur ma configuration, mon Prepar3D était moins stable en SLI qu’en mono-GPU. Je constatais aussi que la mémoire vidéo était immédiatement à 100%. Je voulais voir ce que changerais une carte vidéo avec beaucoup plus de mémoire en passant de 2 Go à 8 Go. Et le dernier déclencheur a été l’incompatibilité du Hotfix 2 de Prepar3D. Coincidence amusante, j’ai reçu ma nouvelle carte vidéo le jours où Lockheed Martin sortait le HotFix 3 pour corriger les problème SLI. La dernière raison est aussi l’envie de voir ce qu’avait dans le ventre les derniers GPU d’nVidia (série des 10xx). Il n’y a donc pas de raison vitale de changer de GPU. De la curiosité et l’envie de changement. Comme le passage au SLI il y a quelques années :wink:

Pourquoi ce modèle Après des expériences, très lointaines certes, avec AMD, j’ai un attachement et une confiance pour nVidia. Les 1080 étaient trop chères pour mon budget et mes besoins (voir plus bas “Pourquoi changer ?”) et l’écart entre les 1070 d’entrée de gamme et les 1060 trop faible à mon goût. Et puis, il faut bien choisir à un moment.

Installation Retrait des 2 x GTX770 en SLI. Installation de la GTX1070. Démarrage de Windows 10. Re-installation des drivers nVidia en choisissant une re-installation complète. J’étais déjà en dernière version 378.49. Redémarrage de Windows. Mise à jour du BIOS de la carte vidéo pour la passer de EX vers EXOC. Suppression des shaders Prepar3D, puis…

Premier test L’objectif c’est bien de voler, non ? Alors je suis parti pour un vol d’un peu plus de 2 heures entre San Francisco et un tour de la baie pour charger la bête, puis directement cap vers le sud et le bassin de Los Angeles qui est aussi une zone chargée sur ma configuration avec NORCAL et SOCAL d’Orbx. Le tout en météo réelle très nuageuse et un passage en IMC pour passer dans les nuages (pas bien ;). J’ai fini en radada pour rejoindre ma destination à descendre dans un trou de nuages (comment ça le terrain est IFR ?). Pendant le vol, j’ai joué à changer quelques paramètres graphiques dans tous les sens pour voir leur impact : augmenter le niveau d’autogen ou le niveau d’anti-aliasing, rajouter le reflet du relief sur la mer (beauuuu), l’ombre des objets au sol que j’avais supprimé pour prendre un autre exemple mais aussi la résolution des textures passée pour voir à 4096 (je le vois sur les textures des Alabeo). Pour info, j’ai fini posé à Whiteman avec 800 Mo de VAS restante, cette valeur étant resté stable la dernière heure. Rien à signaler, donc.


Beaucoup d’AI (Sky AI Traffic) et comme en vrai on passe dessous ou au dessus des liners (ici un Southwest)

Sur quelle configuration ? Grossièrement, une configuration LDLC toute-prête (je vieillis) de plus de 2 ans à base d’i7-4770K 3.5 overclocké à 4 GHz (via l’utilitaire Asus sans que je fasse rien), 16 Go de RAM et des SSD. Le détail de ma configuration matérielle et logicielle est par ici : Du virtuel au réel: PC hardware & software for Prepar3D (update Fev’17)

En résumé Je ne fais que partager des impressions, rien de scientifique, rien qui ressemble à un benchmark, comme kidize. A paramètre égale entre ma config mono GTX770 ou SLI 2xGTX770, je vois les fps augmenter. Bon. Mais cela ne m’intéresse pas personnellement, je préfère de la stabilité et de la fluidité comme beaucoup. Et la qualité graphique. Du Eye Candy pour le VFR comme disent les anglophones. Chacun ses goûts et sa configuration bien sûr, mais je préfère avoir un simulateur fluide dans le genre 30 img/s (+ ou -, je ne rentre pas dans les histoires de truc des yeux lu et archi relu ici) que 100 img/s avec des saccades lorsqu’avec mon TrackIr je tourne la tête. Et la tête je la tourne souvent car je ne vole qu’en VFR en regardant dehors… et en profitant du paysage. A propos de la mémoire vidéo, je l’ai rapidement vu dépasser les 2 Go pour plafonner vers les 2,4 Go max. Je ne sais pas du tout ce qu’il en est normalement lorsqu’on a tout plein de mémoire vidéo. Je Googlerais plus tard.


Passage des derniers obstacles naturels avant le bassin de LA à bord de l’Alabeo C172RG Cutlass


(Nicolas Gentet) #2

Au top !! Tu réponds aux questions que je me pose actuellement :wink:


(Vincent BAZILLIO) #3

Coup de bol, non ? Tu pars de la même config que la mienne ?


(Richard) #4

Personnellement, je pense que le SLI c’est plus pour les hardcore gamers avec les jeux adaptés. Je n’ai lu que des embrouilles avec FSX et P3D. Même Rob inscough, le testeur fétiche de LM pour P3D est à chaque fois embêté car il a un montage SLI. D’ailleurs, c’était plus ou moins pour lui le hot fix 3 :smile:


#5

bonjour
interessant
je pense que la base I7 4770 et 16 go de Ram est une très bonne base
c’est aussi ce que j’ai depuis 2 ans et c’est une merveille de stabilité et de silence
n’oubliez pas de dépoussiérer régulièrement vos bécanes et de surveiller les températures

Jean-Marie


(Éric Wantz) #6

Bonsoir,

A l’heure de faire évoluer ma config, je me posais les questions suivantes :slight_smile:

Y a t’il des retours sur le hotfix 3 et l’amélioration sur les configurations sli ?
A l’heure d’une arrivée possible de p3d v4 64 bit, ce type de configuration sera-t-il plus intéressant qu’une version mono gpu ?

Merci pour les renseignements
Amicalement
Eric


#7

Merci pour le partage et le retour d’expérience !