Passage du col


(Vincent BAZILLIO) #1

Ca va passer ? Pour les voitures, ça devrait le faire. Je vise mon ombre, je tiens la vitesse et advienne que pourra :wink:


#2

Une des approches les plus dangereuses du monde : St Barth.

Pas mal d’avions ont finis dans l’eau


(Vincent BAZILLIO) #3

Et pourtant pour l’avoir faite plusieurs fois, je trouve qu’une autre approche, celle des Saintes est plus difficile. C’est sûr à St-Barth, il y a des trucs très caribéens : piste courte et turbulence. Rajoutez à cela, pour les Saintes, une approche en aveugle sans être dans l’axe de la piste et vous avez un cockail encore plus détonnant.

Pour St-Barth, je me demande s’il n’y a pas eu plus d’avion dans la coline que dans le sable du bout de la baie de St-Jean.


(Jean, d'Oran) #4

Eh ben… j’ai une question, de simeur qui n’a jamais piloté un avion en vrai : lorsque tu piques comme ça, est-ce que ta vitesse n’augmente pas trop ? ne vaudrait-t-il pas mieux se laisser glisser “à plat” en contrôlant la portance avec la puissance du moteur ? (Je ne sais pas si je me fais bien comprendre…)


(Vincent BAZILLIO) #5

C’est là qu’est tout le “secret” de cette approche. Je l’ai réalisé plusieurs fois avec un instructeur (forcément) et c’est la manière de faire avec ce genre d’avion. Il faut partir d’assez haut (1’500 ft sur le pain de sucre) et garder cette attitude assiette basse, plein volet, en calant les peignes du seuil de piste, au raz du col.

Je pense que si tu restes à plat, tu risques d’être un peu suspendu au moteur… Bon, d’un autre côté je n’ai pas essayé, je ne suis pas pilote d’essai et comme c’est un instructeur qui délivre les qualif. de site de St-Barth qui m’a dit de faire comme ça… Je fais comme ça :wink:


(Jean, d'Oran) #6

Effectivement, il le dit, “quand tu lèves le nez, tu passes sous le plan, mais avec le nez en l’air… (2’47”)". N’empêche, ça fait peur : c’est drôle, l’avion qui s’est écrasé, il est juste là ! Non, je n’veux pas savoir !
bon je vais essayer moi aussi ! !


#7

Cette scène est toujours aussi géniale. Content de voir qu’elle semble bien fonctionner sur P3D 64bits


(Vincent BAZILLIO) #8

Flytampa a un suivi exceptionnel de ces produits. La mise à jour a toujours été gratuite depuis de plusieurs versions de Prepar3D !


#9

Sympa la vidéo !!
Quand je vois comment ça bouge en final, je me dis que FSX a encore des progrès à faire pour être réaliste, il donne trop l’impression que l’avion est “sur un rail”…


(Vincent BAZILLIO) #10

Oh que je suis d’accord avec toi.

Et c’est bien pour ça que j’abandonne FSX/P3D sur le modèle de vol. Je me concentre sur autre chose comme les systèmes, l’avionique, les procédures, le maniement des cartes et des outils comme l’iPad…


(Vincent BAZILLIO) #11

En relisant, je me rend compte que j’ai oublié d"ajouter : “Tu es conscient que FSx est un produit qui n’évoluera plus ? Et quand on voit que sur le plan de modèle de vol, ça n’a pas bougé depuis 10 ans ou plus, on peut être pessimiste et se dire que sur ce plan, on peut oublier toute évolution”


#12

Oui, bien entendu, je sais bien que FSX n’évoluera plus, j’écris simplement “FSX” pour faire simple, pour moi ça englobe toute la série FS/FSX/P3D avec tous ces produits qui sont issus du même historique Microsoft à l’époque. Je peux me tromper car j’ai peu utilisé P3Dv4, mais il me semble que la dynamique de vol qui simule la façon dont l’avion se comporte n’a pas vraiment évolué, même si P3D continue d’évoluer.
Il parait que X-Plane est bien mieux sur cet aspect.


#13

Oui x-plane apporte d’autres “sensations” (si je peux m’exprimer ainsi) car le calcul du modèle de vol y est très différent, mais il a aussi ses incohérences.