P3D, FSX, FSX SE, X-Plane, FSW, Aerofly : CONFIG RAJEUNIE


#1

Bonjour,

Si ça peut être utiles à certains j’ai “rajeuni” ma config avec quelques aménagements et ça me permet de faire fonctionner très correctement P3D V4, X-Plane11, FSW, AFS2 et FSX SE sur mon PC portable de début 2014 (Intel i7 4800 MQ 8Go RAM, Nvidia GTX780M 4Go DDR5)

Cela n’a d’intérêt que si vous avez comme moi un PC qui n’a pas de SSD interne (HDD seulement) mais qui dispose de ports USB3.

Rien de révolutionnaire :

1 : Mes simulateurs sont installés sur 2 SSD externes USB 3 de 500 Go chacun (Western Digital)

2 : Le mode “ReadyBoost” est activé sur les deux SSD branchés en permanence (propriétés / ReadyBoost/ utiliser ce périphérique / espace dédié maximum autorisé

Les SSD en USB3 sont beaucoup plus rapides que mon disque dur interne (plus de 3 fois en lecture séquentielle et bien plus encore en aléatoire) et ne sont évidemment pas sensibles à la fragmentation.

Certes les SSD ne sont pas “donnés” mais - notamment pour les simus installés via Steam -, ils permettent de migrer très rapidement sur un autre PC et de partir en voyage avec ses Simus “dans la poche” (les deux SSD de 500 Go occupant à eux deux moins de place qu’un paquet de cigarettes) et les prix vont sans nul doute baisser.

Note : on lit souvent que le mode ReadyBoost ne sert à rien mais en passant le test CrystalDiskMark j’ai une vitesse de lecture de données réparties aléatoirement sur le disque dur multipliée par 4 à 5 (pas d’amélioration pour la lecture de données séquentielles) : c’est toujours ça de pris !

Dans ces conditions P3D V4, X-Plane 11 et FSX SE fonctionnent très bien avec des temps de chargement décents

FSW qui est le moins fluide de mes 4 simulateurs est redevenu utilisable dès lors que je n’active pas les options météo avancées avec néanmoins graphismes et appareils sur “Ultra” et décors sur “élevé”

AFS2 n’a jamais posé de problèmes de fluidité mais est encore plus rapide

Précision : après test le mode ReadyBoost activé sur un seul SSD procure déjà 80 % du bénéfice obtenu avec les deux (i…; pas besoin d’avoir 2 SSD, mais comme je les avais…)

Si ça peut être utile à certains…

Bons vols


(Richard) #2

Certes mais les ssd ne font pas tout. Si la config a un processeur vieillot, une carte graphique faiblarde et un manque de RAM, je ne vois pas trop comment ces ssd externes peuvent rattraper le coup avec des programmes 64bits exigeants


#3

Certes mais les ssd ne font pas tout. Si la config a un processeur vieillot, une carte graphique faiblarde et un manque de RAM, je ne vois pas trop comment ces ssd externes peuvent rattraper le coup avec des programmes 64bits exigeants

Ce que je constate c’est que, à config processeur / RAM / CG identique, ça fonctionne chez moi et que :

  • Cela accélère considérablement le temps de lancement des logiciels et le temps de chargement des scènes
  • Cela supprime les saccades (ralentissements dus aux transferts de données lents depuis le HDD)
  • Cela améliore la fluidité (même si c’est moins flagrant) sans doute là aussi à cause de transferts de données plus rapides qui ne créent pas de “goulots d’étranglement” et ne mobilisent pas inutilement des ressources pour le transfert ou le stockage de données

En tout cas P3D V4 fonctionne parfaitement en l’état sur ma vieille config avec des réglages très exigeants.

Mais cela n’a évidemment rien de miraculeux : c’est juste que les PC de cette génération commençaient déjà à avoir des processeurs et des cartes graphiques corrects et que dans ces conditions le maillon faible était souvent un HDD lent avec un petit cache, pénalisants vu la lourdeur de nos scènes (et un système installé sur un HDD et pas un SSD et donc un cache lent en cas de recours au disque dur)

Pour un PC comme le mien le i7 4800 (même pas très rapide) la 780 M et les 8 Go de RAM associés aux SSD externes USB3 en “ReadyBoost” constituent un ensemble qui devient très équilibré et aussi bien XP11 que P3DV4 fonctionnent très bien avec des réglages exigeants alors que sur le papier ma config processeur / RAM / CG devrait être un peu juste…

Même FSW arrive à fonctionner correctement alors que ce logiciel sans complément et sans activer la météo avancée est sur ma config un désastre côté performances (bien moins performant qu’un P3D V4 gavé de compléments ORBX ou qu’un bon vieux FSX saturé de compléments divers : je ne vois aucun apport lié au 64 bits contrairement à P3D V4)…


#4

Bizarre… Ma config à moi ne me semble pas être non plus un monstre de puissance : AMD FX6350, 12 Go RAM, CG R9 270X, P3D V4 installé sur un SSD de 256 GO, les sceneries associés sur un autre de 128 Go. Dans “propriétés”, quand je veux activer le ReadyBoost sur un ou l’autre de mes SSD, ça me dit : “Ce périphérique ne peut pas être utilisé par ReadyBoost ; ReadyBoost n’est pas activé car cet ordinateur est si rapide que Readyboost n’apporterait pas de valeur ajoutée”.
Je savais pas que la Nasa construisait ses supercalculateurs à base de processeurs AMD à 3.9 GHz !!! :stuck_out_tongue_winking_eye::rofl::laughing:


#5

Ce que je propose n’apporte d’amélioration que sur les configurations dotées de HDD avec Windows et /ou les simulateurs installés dessus.
Si la config comporte Windows sur un SSD il n’ y a rien à gagner avec ReadyBoost et si les simulateurs sont installés sur un SSD interne, les SSD externes n’apporteront rien non plus…

Par contre avec une tour ou un portable équipés seulement de HDD mais dotés de ports USB 3 c’est le jour et la nuit !


#6

Pour préciser le gain : les tests de lecture de données avec le logiciel CrystalDiskMark donnent les résultats suivants pour les 4 test différents (moyenne sur 3 cycles de tests )

Unité MB = Méga bytes (pas Méga bits)

100 MiB de données par itération de test (pour être représentatif du chargement d’une scène) pose de 5 secondes entre chaque test

Test séquentiel Q32 :
HDD 7200 t/mn interne 100 MB/s
SSD USB3 300 MB/s (3 x plus vite)
Test Random 4K Q32 :
HDD 7200 t/mn interne 1,2 MB/s
SSD USB3 23,5 MB/s (20 x plus vite)
Test séquentiel :
HDD 7200 t/mn interne 110 MB/s
SSD USB3 220 MB/s (2 x plus vite)
Test random 4K :
HDD 7200 t/mn interne 0,5 MB/s
SSD USB3 20 MB/s (40 x plus vite)

Vous pourrez avoir des résultats très différents selon votre CPU, vos bus mémoires, etc, mais ma config est assez représentative d’une config moyenne qui date un peu et le HDD est un 7200 t (pas un 5200 comme certains portables)

Détail et explications concernant les différents tests :

Seq Q32T1: Sequential (Block Size=128KiB) Read/Write with multi Queues & Threads
4K Q8T8: Random 4KiB Read/Write with multi Queues & Threads
4K Q32T1: Random 4KiB Read/Write with multi Queues & Threads
4K Q1T1: Random 4KiB Read/Write with multi Queues & Threads

Unités :

“MB/s” means 1,000,000 byte/sec.
The result depends on Test File Size, Test File Position, Fragmentation, IDE(PATA)/SATA/RAID/SCSI controller and CPU speed etc…
In a part of SSD, the result depends on test data(random, 0fill).
Unit
1GiB = 1024MiB = 1024x1024KiB = 1024x1024x1024B
1GB = 1000MB = 1000x1000KB = 1000x1000x1000B

J’ai répété ces tests à plusieurs reprises sur les deux partitions de mon HDD et sur mes deux SSD externes, avec et sans ReadyBoost. Les résultats sont toujours du même ordre. Les mauvais résultats de mon HDD s’expliquent parce qu’il est assez “plein” et fragmenté malgré l’utilisation régulière de" Smart Defrag". Ils sont quasi identiques sur ma partition système et ma partition dédiée aux données et identiques sur mes deux SSD. J’ai répété ces tests à plusieurs reprises sur les deux partitions de mon HDD et sur mes deux SSD externes, avec et sans ReadyBoost. Les résultats sont toujours du même ordre. Les mauvais résultats de mon HDD s’expliquent parce qu’il est assez “plein” et fragmenté malgré l’utilisation régulière de" Smart Defrag". Ils sont quasi identiques sur ma partition système et ma partition dédiée aux données et identiques sur mes deux SSD.
Enfin le mode ReadyBoost n’apporte d’amélioration (3 x à 4 x plus vite que sans Ready boost) que pour les lectures sur le HDD de blocs de 4K en mode random (données dispersées sur le disque), les lectures de données séquentielles en blocs de 128 Kib ne sont pas affectées et pour les SSD ça ne change rien