MB152 (payware)


#1

J’ai le plaisir de vous annoncer la disponibilité du Bloch 152, premier avion de la collection les “chasseurs de la bataille de France”, qui comportera le Dewoitine 520, le Morane-Saulnier 406 et le Messerschmitt Bf109E-3.

Nous avons réuni une documentation d’époque très complète et avons particulièrement soigné les détails de la cellule et de l’habitacle, mais aussi du modèle de vol et du son du moteur Gnome et Rhône.

Nous espérons que vous partagerez notre enthousiasme pour cet avion de chasse qui nous a demandé plus de 8 mois de travail.

L’équipe EFSC


#2

Merci de l’info,très jolie :smiley:


#3

Cet avion est effectivement splendide :laughing:

Puis-je savoir où vous puisez vos renseignements, j’effectue des recherches sur les Potez 60 et 840 mais je ne trouve pas ce que je cherche :unamused:
Merci d’avance.


#4

il a de l’allure
je me demande comment vous etes allés chercher le son du moteur Gnome et Rhône?


#5

Bonjour ! :smiley:

Très belle bête en effet. :stuck_out_tongue:
Merci du tuyau, et grande satisfaction de voir que des créateurs pensent aux taxis français de cette époque qui étaient loin d’être ridicule. bravo_)=

Cordialement. :wink:
A+ Charlie


#6

Comme pour tous nos avions, nous travaillons avec les constructeurs (ou héritiers comme Dassault Aviation dans le cas présent), et/ou avec les musées et/ou avec des historiens.

Quand hélas plus aucun avion ni moteur n’a été préservé (nous avons retrouvé un Gnome et Rhône 14N mais pas en état de marche), nous faisons appel à des témoignages et procédons par analogie, dans un souci constant d’authenticité.

Bien sûr nous restons humblement à l’écoute de toutes suggestions pour corriger d’éventuelles erreurs, mais nous prenons soin de croiser nos informations.


#7

Merci pour ces informations.
Je pense que c’est effectivement la meilleure source d’information.


#8

Chapeau !! c’est du beau travail !
s’il y a des “arpètes” sur ce forum, ils auront constaté que la notice du Bloch 151 vient de l’Ecole des Arpètes, mais de 1939 il n’en reste plus beaucoup hélas (pour eux surtout)
encore bravo !