L'histoire des P2v7 Français


#1

Le 17 mai 1945, le premier prototype du lockheed Neptune prit l’air de Burbank, arrivé trop tard pour la seconde guerre mondial, il arrive cependant au tout début de la guerre froide pour contrer la menace sous-marine soviétique. Construit à1188 exemplaire, décliné en 7 versions, il a servi dans de nombreux pays et encore aujourd’hui est utilisé pour lutter contre les incendies.

L’aventure des Neptune Français commence le 19 juin 1953 avec la livraison des P2v6,
Ce sont 31 appareils qui vont servir au sein des flottilles 21F, 22F, 23F, 28Fet enfin 8S
Que ce soit en métropole (Nîmes Garons), en Algérie (lartigue) ou encore en outre mer (hao). Les derniers P2v6 ont été retirés du service en 1969.

Mais c’est la version « 7 » avec ses réacteurs d’appoint dont on se souvient le plus.
Le « pédeux » remplaçant des vieux Lancaster est arrivé en juillet 1958 et a volé quelques temps en algérie dans la 23F avant de venir s’installer à Lann Bihoué.
Avec les Flottilles 23F, 24F et 25F. Cette base restera le temple du Neptune jusqu’au remplacement total par les Atlantic 1 à partir de 1967. Les 34 p2v7 ont rempli de nombreuses missions SAR, ASM, mais ils ont aussi été chargés de la sécurité du champ de tir de mururoa pendant les essais nucléaires. A partir de 1972, la flottille 25F est la dernière à les utiliser à Lann Bihoué. Mais ce n’est pas encore la fin du Neptune puisque en 1973, la 12S récupère les p2 de la 23F et s’installe à Faa.
En 1975 une troisième formation est équipée du quadrimoteur, l’escadrille 9s à la tontouta. Dans ces deux formations, l’appareil sauvera de nombreuses vies.
En Juillet 1983, la 25F est dissoute, avec elle disparait le P2 en France. 6 d’entre eux sont préservés en France.

Le 147569 « goldorak » équipé spécialement, facilement reconnaissable à
Son nez orange pourvu d’antennes, qui sera retiré du service en 1986 puis ferraillé en 1997.
Le 148334, préservé à Nancy jusqu’en 1999.
Le 148335 au bourget
Le144688 à Rochefort
Le 147563 à Brienne le Château
Et enfin Le 147567 à Lann Bihoué.

Outre Mer, les p2v7 sont remplacés par des falcon 20 en 1984 (les flottilles 9s et 12s
Fusionneront d’ailleurs pour recréer une flottille 25F). Mais ce n’est pas fini pour le P2 car en 1989, une équipe Australienne récupère le 147566 qui dispose encore d’un gros
Potentiel et le ramène dans ses bagages en Australie, aujourd’hui, il est en restoration
Mais devrait revoler.

Neptuneman


#2

hel)= salut
je viens de rentre et la :open_mouth: je vois tes superbe images bravo_)= bravo_)=

j’ai bien aimée

hel)= a bientôt :wink:


#3

Super appareil , et images bravo_)= bravo_)=


#4

merci, je suis d’accord, c’est un superbe appareil qui a de la gueule :slight_smile: