Le tour d'Espagne de Merlin!


#1

Saloute ! J’ai décidé d’entamer mon tour d’Espagne ! J’avais déjà fait le Tour de France ya pas très longtemps et ça m’avait beaucoup plu. Je remets ça, toujours avec le même appareil, mais avec des screens de quelques étapes maintenant.

Voici le plan de vol, 1 800 nautiques environ (sa taille est grande mais c’est indispensable pour la lisibilité) :

Etape 01 : Barcelone - Palma

Visite prévol du Howard 500 spécial Pongiste :smiley: :

Point d’attente, troisième au take off :

Majorque, au loin :

Voici l’île de Minorque, avec au loin un petit port de pêche. Le temps se dégrade sérieusement…

Voici l’île de Majorque :

Finale avec un temps pourri et un fort vent :

Touch :

Voilà pour la première étape.

A plus tout le monde.


#2

Bonsoir … “l’enchanteur” ! :smiley:

… Pardonnes-moi, c’est trop tentant ! :slight_smile:

Tour d’Espagne, que voici une très bonne idée !
Merci pour cette première étape et de très jolis “screens” … qui sont mis en valeur par le type d’appareil choisi. :stuck_out_tongue:

Sais-tu que l’Espagne est souvent comparée à une petite Afrique, compte tenu de ses différents climats, de ses reliefs, de sa végétation, des différentes eaux (mer et océan) qui la bordent, de la mentalité et des us et coutûmes des habitants ? :unamused:

Bonne continuation et encore merci pour tes clichés. :wink:
A+
Charlie


#3

[size=150]Etape 02 : Palme - Alicante[/size]

Bonsoir à tous, voici la deuxième étape. D’une longueur de 174 nautiques, elle a pris une petite heure. Il n’y a pas bcp de photos, car peu de choses interressantes…

Décollage de Palma :

Arrive l’île d’Ibiza :

La ville d’Ibiza maintenant :

En finale à Alicante :

Touch :

Voici mon parcours

Bonne soirée


#4

Bonjour ! Troisième étape aujourd’hui, ce qui nou permet de rallier la pointe sud de l’Espagne.

[size=150]Etape 03 : Alicante - Gibraltar[/size]

Au point d’arrêt :

700 pieds, on dégage l’axe de la piste :

Au loin, la montagne La Sagra, d’une altitude de 2300 mètres :

Voici la ville d’Almeria, point important de ma nav :

On arrive dans la Sierra Nevada :

Grenade :

L’aérodrme de Malaga :

Courte finale à Gibraltar (j’aime bien ce screen) :

Touch ! (avec un magnifique PAPI bicolore :smiley:)

Parking :

Trajet effectué

Bonne journée


#5

Hello Merlin

Belle aventure et ton choix ( Espagne ) pas mal :wink:
Merci pour tes captures et récits :wink: :wink:


#6

[size=150]Etape 04 : Gibraltar - Séville[/size]

Décollage, au revoir prequ’île de Gibraltar…

Les grans plateuax de l’Andalousie :

Aérodrome de Moron :

Finale à Séville :

Touch :

Et le parcours

Bonne soirée


#7

bonsoir, superbe ces ‘screens’, s’il te ^plait quels meshs utilise-tu pour
l’Espagne et quels scènes:lol:

et bien sur l’adresse ou trouver tout celà !! :stuck_out_tongue:


#8

Hello Trebuchet,

c’est un mesh qui a été spécialement développé pour les pilotes FRLORRIENS et uniquement disponible pour eux. Donc désolé :confused: Mais ce sont des mesh de très bonne qualité, en SRTM 3" d’arc.

Amicalement,


#9

Bonsoir ! Aujourd’hui étape 05, on remonte vers le centre-ouest de l’Espagne plus précisément à Salamanque.

[size=150]Etape 05 Séville - Salamanque[/size]

On laisse l’aérodrome de Séville et on commence l’ascension :

Arrivé au FL 110 et près de l’aérodrome de Badajaz, je suis obligé de redesscendre au FL 60 pour cause de couverture nuageuse beaucoup trop dense.

Le fleuve du Tiétar :

Les montagnes de l’Almanzor :

En courte à Salamanque :

Touch (et un “trois-roues”, un !):

Bienvenudos en Salamanque :

Voici le parcours de l"étape.

Bonne soirée


#10

Salut Merlin, superbes tes screens :stuck_out_tongue:
Merci de nous faire partager ton périple :wink:
bons vols hispaniques…


#11

superbre! bravo, je te felicite pour ce tour d’espagne magistral.
ton periple est extrement plaisant à suivre:tu t’es bien debrouillé, autant dans ton zinc que sur le forum…tu me donnes quelques idées…hihi


#12

Salut,

Beau périple (et beaux sceens) que voilà !
Au vu des cartes, je suppose que tu navigue de VOR à VOR…
Le seul truc…c’est que je suis pas sûr que les singes du rocher apprécieraient d’être appelé espagnols, mais ça, c’est une autre histoire, comme dirait l’Oncle Paul (pour les “vieux” lecteurs de spirou…ou les lecteurs de vieux spirou).
De même, l’effet “planche à repasser” d’Alicante…est un peu navrant face à la beauté du reste.
Mais, fichtre, ce ne sont pas quelques détails qui vont nous gâcher le plaisir de voir un si beau voyage !!!

Bons Vols,