Flight Report : San Francisco vers San Carlos


(Vincent BAZILLIO) #1

10 min. C’est le temps de vol de cet entrainement que je me suis programmé. Départ de San Francisco pour aller à San Carlos. On monte à peine et on redescend tout de suite. Mais c’était sans compter la richesse de l’environnement de mon simulateur : des avions partout, un roulage scabreux et des petits nuages ici et là.

Départ du FBO Signature, situé au nord des installation :

Il m’a fallu au moins trois fois plus de temps pour faire ce vol. Je voulais tester la scène de Flightbeam (San Francisco Intl – KSFO HD2) et celle de San Carlos par Orbx. Mais il n’y a pas que ces deux compléments dans ce coin sur mon Prepar3D v4 : Flightbeam KSFO + Orbx KSQL + JF PA28 + UTL + ASP4 + REX4TD+SC-ED = belle formule, n’est-ce pas ? Pour ceux qui ne manipuleraient pas la FSx/Prepar3D par cœur, il s’agit de compléments : l’aéroport de San Francisco Intl par l’éditeur Flightbeam + l’aéroport de San Carlos par Orbx, le PA28 par JustFlight et Ultimate Traffic Live pour animer le tout en recréant artificiellement les vols réguliers. Dans l’équation j’aurais pu rajouter la dernière version des nuages de REX 4 Texture Direct + Soft Clouds version Enhanced Edition (REX4TD+SC ED) et la météo réelle générée par Active Sky for Prepar3D (ASP4) et j’en aurais encore perdu dans la mêlée.

Un des exercices intéressants dans le simulateur est de gérer le roulage. Aidé par le GTN 650, je zoom sur la carte du sol, dont la version papier est ci-dessus. Ma clairance me fait partir de Signature (là, où il y a écrit GENERAL AVIATION), puis K, traverser les 10L et 10R puis B, Z et Z1. Je me rappelle encore Benoit, le dernier FI avec lequel j’ai volé qui me rappelait l’importance d’avoir la carte sol prêt dès la clairance :wink:

La gauge de Flight1 GTN605 ici grossit pour mieux la voir :

Me voilà coincé au point d’arrêt K :

Enfin, le sol m’autorise à traverser les 10L et 10R. Un Bombardier à ma gauche fait de même pour rejoindre son terminal :

Et je me retrouve de l’autre côté derrière un A330 d’Air Canada et un 747 United qui a l’air tanké là (problème d’AI ?) :

Puis, j’ai enfin ma clairance de décollage alors que le 747 reste coincé. Je verrais plus tard, qu’il voulait aller sur la 10L. Il patientait donc. Dans la montée initiale, les traces sur le voies de circulation ne laissent aucun doute sur les trajets les plus empruntés :

La météo réelle me place un nuage pile-poil entre moi et le terrain d’arrivée ! :

Je fais le tour en passant par le San Mateo bridge

Vent arrière main droite piste 30 à San Carlos KSQL :

Passage du seuil 30 à KSQL :


#2

Très intéressant et magnifique. super !


(Vincent BAZILLIO) #3

Merci pour vos “like” et vos commentaires!