Farwest août 2018 en famille


(Vincent BAZILLIO) #21

Début de la dernière branche. On rentre déjà. C’était un petit Farwest, je vous avais prévenu.

Il est tôt lorsque nous mettons en route à Sedona. Il fait frais pour ce décollage. C’est parfait. Nous rentrons à San Diego, avec un stop pour refaire le plein à Lake Havazu. Depuis le Cessna 172, assistez au roulage et au décollage de la piste 12 de ce terrain en haut d’une colline ratiboisée. Profitez de la splendide vue sur les Red Rocks dans la montée initiale. Tous les échanges à la radio sont enregistrés, y compris l’auto-information au départ. Puis, les premiers contacts avec le Flight Following de Phoenix d’abord puis Albuquerque ensuite.


(Vincent BAZILLIO) #22

Après un peu plus d’une heure de vol, nous voilà prêt pour l’atterrissage à Lake Havazu. Le terrain se trouve derrière Crossman Peak ce qui me fait recevoir l’AWOS avec difficulté. Mais j’arrive tout de même à capter les vents et je choisi la piste 14. Une longue finale m’attends.

J’arrive main gauche, en base pour la piste 14. Il n’y a personne en l’air et il fait déjà 34 degrés au sol. Le vent est dans l’axe. Ouf. Et au sol, on attends que moi. Je me gare devant le FBO Desert Skies et un line worker m’accueille avec un grand sourire et fera le plein rapidement pour que nous repartions pour notre destination finale : San Diego


(Vincent BAZILLIO) #23

Voici la dernière vidéo. Ce deuxième Farwest de 2018 se termine.

Nous décollons de Lake Havazu (KHII) pour 1h30 de vol car nous rentrons à San Diego, Montgomery Field (KMYF). Nous rendons l’avion, le C172 N9488G, puis nous filerons vers Los Angeles… en voiture.

Quelques minutes après le départ de KHII, je dois m’y reprendre à 3 fois pour contacter Los Angeles Center et enfin attraper du Flight Following. Juste une histoire de distance et la radio qui porte mal. Voilà, c’est fait. Nous pouvons maintenant traverser le désert un peu soulagé. Sauf qu’en l’air, ce n’est justement pas le désert. Il n’y a rien… sauf 3 avions qui sont sur la même route et qui se croisent au milieu de nulle part… en même temps. Il faut le faire. Merci à Los Angeles Center et à l’ADSB qui me permet de voir les traffics sur mon iPad avec Foreflight.

Enfin, nous arrivons dans les zones d’entrainement à l’est de San Diego… où nous retrouvons encore plus de monde. C’est SOCAL à la radio. Après une clairance dans la Bravo, le contrôleur me donne des restrictions d’altitudes, puis me vecteur pour enfin me lâcher avec la tour de Montgomery pour une finale 28R sans histoire. Le roulage et il est temps de faire un flashback en images sur ce petit Farwest.

C’est dépaysant, c’est pratiquement sans coupure. Vous êtes donc comme à bord du Cessna avec nous. Et il y a la radio dans les oreilles. Du pur Farwest Californien !