Du virtuel au réel : C172 avec Garmin/Flight1 GTN650


(Vincent BAZILLIO) #1


La semaine prochaine, j’ai la chance de partir pour un nouveau (tout petit) Farwest. Mon Cessna 172 fétiche (le N4975F) est en maintenance. Je me suis donc “rabattu” sur le N734NK. La bestiole a une petite particularité : elle est équipée d’un Garmin GTN650 (COM/NAV/Transpondeur/GPS…). Les GTN sont les remplaçants de la gamme GNS4xx/5xx avec la grande nouveauté : l’écran tactile. On va pouvoir y poser ses doigts sales après la visite prévol :wink:

Toujours méfiant face à l’ergonomie de Garmin (vous avez déjà affiché un code transpondeur sur un C172 G1000 ?), j’ai voulu en savoir un peu plus avant de me retrouver devant le… truc. Bien sûr, il y a le PC trainer, disponible gratuitement pour Windows et en téléchargement sur le site de Garmin. Bien sûr, il y a aussi la doc papier disponible aussi depuis le site de Garmin. Mais quoi de mieux que de se mettre réellement en situation ? Lancer Prepar3D, un Cessna 172 (A2A 172 Trainer) équipé de la gauge de Flight1 ($65 tout de même) et connecter le tout sur IVAO pour un petit vol.

Intégration parfaite dans le tableau de bord du Cessna 172SP d’A2A, un peu mieux équipé et plus moderne que le 172N N734NK réservé chez PlusOne :

La gauge de Flight1 dans la vue cockpit virtuel de Prepar3D. La souris fonctionne comme le doigt, y compris le glisser vers le bas pour faire défiler une liste. La roulette de la souris effectue les actions de zoom (in et out) :

Temps couvert entre Rennes et Morlaix hier soir sur IVAO avec du contrôle au départ et l’arrivée (et même en mode AFIS) :

Saisie de la fréquence COM depuis le GTN650 :

Ne payant pas l’heure de vol, j’en ai profité pour cliquer sur tous les boutons et voir la réaction de la bestiole, pendant que le PA fait son œuvre :

On en profite aussi pour se détendre un peu -:wink: au dessus des paysages d’Orbx
(FTX Global Base et Vector) :

Toujours en cockpit virtuel, avec la vue TrackIR bloquée pour permettre de cliquer correctement. On verra à l’usage dans un vrai avion avec les turbulences et on calera bien sa main avec les reposes doigts/main (ça existe, ça ?) du cadre du GTN. La grosse molette est bien sûr simulée avec le outer et inner knob chère à Garmin ainsi que le bouton poussoir (bascule COM/NAV) :

On dispose même de SafeTaxi en France. La réactivité du zoom est impressionnante quand on a encore en tête la vitesse d’affichage des Garmin portable d’antan (696 souvenez-vous) et de la gamme des GNS. Le hardware évolue même en aviation certifiée. Bon, quand on replonge sur un iPad avec n’importe quelle application de navigation, on voit encore l’écart :wink: :

Copie du post sur mon blog : 20-100-video.blogspot.fr/2015/12 … in-du.html


#2

merci pour ce petit récit zen_=)

toujours au top :exclamation: me=)


#3

Tout l’intérêt de la simulation! :smiley:


#4

Salut Vincent!

Ayant eu l’occasion d’utiliser un Garmin tactile en vol en 2013, j’ai vraiment pas aimé. Au sol, tout va bien, en l’air, c’est une horreur, et j’étais en place droite pourtant. J’espére que ça ira pour toi. Bons vols :slight_smile:

Celui qu’on avait.


(Vincent BAZILLIO) #5

Merci Joe (?) Jack (?) pour ce retour. Dommage que tu n’ais pas accroché à ce qui risque de se répandre dans les cockpits. On verra bien comment Garmin (mais aussi Avidyne) réagira face aux chiffres des ventes. L’avenir nous le dira et je vois de plus en plus d’équipement de la gamme GTN dans beaucoup de mise à jour d’avionique.

Ravivant ce post, je me rend compte que je ne vous ai pas partagé mon retour après mon Farwest de décembre dernier et une dizaine d’heures de vol dans une machine avec un GTN 650 (le même que le tien d’après la photo) dans un environnement… comment dire… un environnement représentant quelques défis (l’ouest américain).

Même si ce n’est pas spécifique à la gamme tactille, nous avions les trafics environnants sur le GTN 650 (TIS)…

… et aussi un récepteur ADSB (Stratus 2) + l’application Foreflight sur iPad pour avoir les trafics ADSB, la météo (METAR, TAF, radar, pluie, éclairs…), la carte déroulante, les TFR, les NOTAMS en direct/en vol :

Je vous invite à lire sur mon blog, le billet “Retours sur la découverte du GTN650” : 20-100-video.blogspot.fr/2015/12 … tn650.html

J’y évoque le maniement en atmosphère turbulente, la fausse manip la plus souvent répétée :wink:, la qualité de l’affichage (même si on est loin d’un iPad, mais on est dans le monde du certifié) et toutes les fonctions très sympas de cette gamme comme l’auto-identification des moyens de radionav mais surtout des fréquences tours, sol, approach…, le safetaxi (qu’on retrouve sur d’autres gamme aussi), le monitoring de la fréquence en standby que je ne connais que sur les GTN.

PS : à la différence de gauge de Flight1 pas de transpondeur intégrée dans le GTN dans la machine louée aux US.


#6

Salut! Hé non, j’ai pas accroché, son utilisation en vol est problématique sur un si petit écran. En plus on a du prendre cet Archer II car les avions réservés depuis 3 mois étaient en longue maintenance. Donc aucun moyen de lire la doc avant. Ca nous a pas empêché de faire un joli ptit parcours dans la journée ; North-County F45 > Indiantown (X58) > Sebring (KSEF) > Winter Haven (KGIF) > Chalet Suzanne (X25) > Lake Wales (X07) > Avon Park (KAVO) > Wauchula (KCHN) > Arcadia (X06) > Okeechobee (KOBE) > North County (F45) :mrgreen:

Mais que ça devienne la norme est vraiment pas bon. Car, sur un grand écran le tactile, pourquoi pas, mais sur un si petit, j’y vois pas l’utilité, surtout que les boutons sont bien mieux à utiliser.