DME NAV distancemetre

Bonjour
Sur la planche radio, il y a un distancemetre.
En décollant de Seattle (usa) par exemple, on a une indication en mile et en km de la distance parcourue.
Très utile :laughing:
Mais pour Bruxelles, Beauvechain … rien n’est indiqué.
Il y a t’il un moyen d’actionner cette indication aussi ???

Ou y a t’il un autre moyen de voir la distance parcourue?
merci
Andre

Tous les VOR ne sont pas DME, et donc ne donnent pas ces indications. Je ne sais pas si c’est le cas sur la ligne que tu indiques puisque je ne vais jamais si loin dans le nord :laughing: , mais probablement.

pour connaitre la distance : Carte, montre à l’ancienne, ou GPS.

Bonsoir

Bonne réponse de “Azulseco”

Salut NGT,

Est-ce que j’ai gagné un tour de piste en…avion electrique ?

Bonjour tout le monde

effectivement les VOR ne possédent une information de distance qu’à la condition simple : avoir un distancemètre co-implanté (fréquences associées). Il en est de même avec, certaines fois, en NDB. Parfois, je pense à Catane si mes souvenirs sont corrects malgré les outrages de l’âge, on a la chance d’avoir les trois “presque” co implantés…
J’ai devant les yeux et au travers de mes lunettes, une carte, certes un peu vieillotte (17 nov 2000) JPSN de Brussels (peuvent pas dire bruselles comme tout le monde) dite “AREA” ou 10-1. Et je vois pour Beauvechain, les VOR FLO 112.05 avec un Dme, Huldenberg HUL 117,55 avec un Dme,
et tout autour des VOR avec Dme comme s’il en pleuvait…DONC l’information distance devrait apparaître sur l’instrument. Par contre il faut bien vérifier Sme 1 pour Vor1 et Dme2 pour Vor2…erreur fréquente lorsque la fréquence utilisée est sur l’ensemble 2…on oublie de basculer sur Dme 2.
Alors maintenant lorsqu’il n’y a pas d’infos distances eh bien comme le dit trés justement notre ami : chrono ou GPS (plus précis) sans oublier qu’avec une préparation à long terme correcte on peut se prévoir quelques recoupements (intersections de radiales) permettant de se recaller.
Il existe bien des procédés (datant de Mermoz) permettant par des calculs sioux d’obtenir lorsqu’on passe travers la distance avion balise, la vitesse sol et même calculer la dérive subie avec un bon, un trés bon chrono mais c’est tout de même au poil de …Congolais prés :blush: :confused: :stuck_out_tongue:
A vot’service si vous voulez vous amuser avec ça…
Bon dimanche,
Pierre

Bonjour,

j’ai remarqué que si je décolle de Solenzara, d’s que je suis assez haut, le distancemètre fonctionne.
En fait il est influencé par Ajaccio.
J’ai alors décollé de Ajaccio et là il commnece à 0.1 NM
Donc sur certains aéroports :astonished:k d’autres rien.
Qu’est-ce qui influence cela?
A+
André

re,

Eh bien oui le distancemètre ainsi que le VOR font partie des fréquences VHF à “portées visuelles” Cette portée peut être calculée mentalement avec la formule toute simple : 12* racine de H en milliers de ft exemple :
un avion qui se trouve à 10000 ft d’altitude en contact avec un VOR qui lui se trouve à 2000 ft d’altitude. Différence entre les deux 8000ft.
Calcul : racine de 80 = 9 (toujours le poil de …Congolais :blush: )
et 12*9 = >100 NM.
On peut faire une démonstration dite mathématique pour obtenir cette formule mais celà n’a pas trés grand intérêt…
A savoir toutefois que c’est de la portée visuelle donc attention aux obstacles montagneux. Ce qui prouve que le bonheur est …Là haut. :wink:
Et attention au VOR-T (pour terminal) qui lui est de faible puissance et ne porte que husqu’à 25/30 Nm maxi.
Le calcul précis n’est utilisé que par les gens compliqués qui veulent faire croire qu’ils sont plus forts que les autres .
… oui je peux en fournir la formule mais attention … ça rend fou :imp: :imp:
Cordialement
P

merci Jarvi, je comprends pourquoi au ras des paquerettes (pas beaucoup à zara), je n’avais rien.
Par contre en montant à 9.000 pieds c’était ok.
merci pour l’explication sans un poil :smiley: :laughing: :laughing: :laughing:
Andre

le plaisir est partagé
bons vols