Des pilotes virtuels aux commandes d'avions bien réels !


(Emmanuel) #1

Tēnā Koutou! (bonjour en langue Maori),

AirEurope VA est une compagnie aérienne virtuelle européenne. Elle possède deux hubs en France et bientôt en Allemagne et au Royaume-Uni.

Notre high-staff a été invité par la société Ryba Operating System basée à Auckland pour discuter d’un projet d’expérimentation de vol commercial monopilote à bord sur Airbus A320neo 3.0. L’expérimentation va débuter dans la prochaine quinzaine, d’abord sur des simulateurs professionnel de la Air New Zealand Aviation, puis à partir de mai, sur du transport fret à deux pilotes navigants (le second pilote vérifiera les actions menées depuis le sol).
Au terme de l’expérimentation, un bilan sera établi. D’après l’équipe projet, un taux marginal d’erreur de 5 % serait acceptable et suffisant pour généraliser le nouveau dispositif à partir de septembre 2018. Il n’est pas envisagé à l’heure actuelle de transposer cette procédure aux avions emportant des passagers.

En pratique, le pilote en place droite sera remplacé par un « pilote virtuel qualifié », soit un personnel au sol qui secondera le pilote aux commandes via une série d’outils informatiques. Le pilote virtuel qualifié deviendra un véritable non-flying pilot. Il bénéficiera notamment d’une vue spécifique sur la planche de bord de l’appareil concerné pour pouvoir informer, alléger le travail du pilote pendant les phases les moins critiques du vol, gérer les communications avec les contrôleurs et venir en aide au pilote en cas de situations difficiles.

Le commandant de bord devra actionner une commande toutes les minutes signifiant qu’il est en capacité physique et intellectuel de mener l’avion en toute sécurité (comme c’est la règle dans le transport ferroviaire). La sécurité sera même renforcée : par exemple, si l’avion s’écarte sans raison, de la trajectoire attendue, le pilote virtuel devra intervenir. Dans ces deux cas, le pilote virtuel qualifié aura la charge de poser l’avion sur un terrain de déroutement équipé d’un ILS Cat IIIc.

Les premières expérimentations en 2017 étaient réalisées par des pilotes réels. Le choix de ne mettre qu’un seul pilote naviguant étant avant tout économique, il n’était pas envisageable de recourir à des pilotes professionnels qui exigent le même niveau de rémunération qu’ils soient ou non dans l’avion. Il semblait alors logique et raisonnable de faire appel à des passionnés qui prendront des jours de congés pour assouvir leur passion de l’aéronautique.

La société Ryba pense que les compagnies pourront ainsi baisser le coût de transport à la tonne d’environ 15 %.

Vous pouvez l’imaginer, nos pilotes Airbus sont très excités par le projet. Ils seront soumis prochainement à un vol de qualification sur simulateur professionnel. Un score inférieur à 50 % signifie l’élimination immédiate et définitive du candidat, entre 50 et 70 %, un second test sera proposé. Au delà de 70 %, le candidat est apte. Les pilotes virtuels qualifiés seront équipés par la société Ryba des commandes nécessaires à l’exécution de leur mission. En contre-partie, le pilote virtuel devra assurer 4 vols par mois (ou 2 rotations) soit environ 16 heures de travail. Les obligations des pilotes ne s’arrêtent pas là, ils devront passer un Brevet Informatique pour les Adultes et le système sera déverrouillé à l’aide d’un éthylomètre.

Si l’aventure vous tente, que vous pilotez des Airbus, rejoignez notre compagnie !
http://aireuropeva.com/register

Le staff Air Europe


(Vincent BAZILLIO) #2

C’est bien demain le 1er avril, non ?


(Emmanuel) #3

Oui, mais quel rapport ?


(Vincent BAZILLIO) #4

L’histoire ressemble à un poisson d’Avril


(Emmanuel) #5

Personnellement, je ne vois aucun sens de faire un poisson le 31/03, d’où mon étonnement.

Ce que je décris, Ce n’est juste que le sens de l’histoire.


(Emmanuel) #6

Maintenant, je peux l’avouer, il s’agissait bien d’un poisson d’avril heure locale d’Aukland ; nous sommes maintenant lundi 2 avril 1h30. :grinning:


(Robin) #7

Je t’avoue que tu m’as eu… Bravo !


#8

J’avais hésité à répondre, ça me paraissait bien gros, mais ton démenti la quand même fait douter. Bien joué le coup des fuseaux horaires !


#9

[…] edit [alex20] …


(Jean Claude) #10

Ah !! les C…ns, fallait le faire…ARFFFF !! :joy::joy::joy::joy:

Ca me rappelle l’époque de la bande de “oufs” de Liberty. Les vieux comme moi se rappellerons !! :innocent:

Plupluche
J.Claude Mav’…