Comment améliorer les sensations de vol?


#1

Bonsoir,

Ah, voilà une bonne question.

D’ abord, avoir les odeurs,c’est pas possible, dommage.
Une solution, l’ esprit, la pensée, les souvenirs,…

Vous faîtes, un vol sympa, et vous mettez en arrière plan une musique ou un texte MP3, vous baissez le niveau moteur, et c’ est le pied.
Imaginez vous, d’écouter le “Petit Prince” dans un temps abominable, et que l’ aérodrome est près de vous, mais le temps ne vous permet aucune visualisation, si vous n’êtes pas top obtu, les pensées deviennent réelles.
Je me suis fait un vol de Caen via Mont Saint Michel, pour atterrir ce soir à Avranches car le temps est vraiment trop néfaste à la bonne marche de mon vol.J’ ai écouté, les anciens s’en souviennent certainement, “L’ENFANT A L’ETOILE " de Bécaud et oui, 1962, La voix de son Maître”, mais si, le petit chien qui aboyait après son Maître dans le pavillon du gramophone. 25 centimètres en “STEREOPHONIE”. Un must.

Pardon pour mon âge, mais le temps passe si vite, mais la vie est belle.

Merci.

Frédéric, :laughing: :laughing: :laughing:


#2

bien dit Frederic ! dommage pour les odeurs ! la 100LL rien que son parfum tu decolle déjà, et l’odeur de la “grise” (N 2501) 40ans après, les yeux bandés, je saurais si je suis dedans !
pour la musique juste une anecdote quand on revenait à Dugny(le bourget), en approche je proposais aux collègues de leur chanter “revoir Paris…” pour faire comme à Air France qui passait ça à ses passagers. les ingrats me menaçaient du baillon :imp: (c’est vrai que l’atterrissage est la phase de vol la plus délicate et où il ne faut pas prendre de risques inconsidérés!! et que ma voix etait une vraie cata) :unamused: