Calculer les performances de votre avion préféré


(Jean-Louis) #1

Bonjour,

Il peut être intéressant de calculer les caractéristiques d’un appareil dans telle ou telle situation (vitesse de décrochage, autonomie et consommation à une altitude et une IAS données selon emport de carburant, longueur de piste pour le décollage, etc…).

J’ai donc créé pour satisfaire ma curiosité un fichier Excel que je mets avec plaisir à disposition des membres du forum qui se passionnent pour le sujet.
Les calculs sont basés pour une grande part sur les formules usuelles en aérodynamique, mais dans certains cas, j’ai extrapolé au mieux les données à ma disposition pour créer des formules qui approchent la réalité (p. ex. évolution de la poussée disponible et consommation des réacteurs selon altitude), en négligeant les paramètres que je ne suis pas en mesure de gérer (températures extérieures par exemple).

Si vous êtes à l’aise avec les mathématiques et les formules sous Excel, c’est avec plaisir que je vous invite à perfectionner ce fichier.

Vous y trouverez des feuilles de calcul sur les performances des appareils suivants

Learjet 24D, 25D, 35 et 36A, HS-XP800, A320-214. Libre à chacun de rajouter les appareils de son choix.
Pour le Learjet 35A de Flysimware, j’ai ajouté une checklist personnalisée.

Parmi les appareils proposés, il y a aussi les Coléo V, VII et IX, VSTOL imaginaires en gestation dans mes cartons, avec l’envie de peut-être un jour les modéliser pour FSX ou XP, si je parviens à trouver le temps de m’atteler à cette tâche ambitieuse vu mon expérience en matière de modélisation, zéro :slight_smile:

Il y a aussi des feuilles, au début, traitant de généralités sur les calculs aérodynamiques, une table de spécifications pour différents modèles de réacteurs tirée d’un site Internet référencé, des idées d’étapes pour un tour du monde (en Learjet…)

Important : il n’y a aucun verrouillage sur ces feuilles, vous pouvez tout modifier, mais pour un usage sans bidouiller dans les formules, il faut entrer les données dans les cases bleues. Pour créer une feuille sur un nouvel aéronef, modifier aussi d’autres données en vérifiant avant si les cellules contiennent des résultats de calculs ou uniquement des données chiffrées propres à l’appareil considéré.

Le fichier est disponible sur le lien GoogleDrive ci-dessous :

https://drive.google.com/open?id=0B3qJmS9IhldoUWEwUEJ0dGt2VVBPMk5JTGtyUFcwaGZLZ3Jr

Voilà, j’espère que cette première contribution à la communauté du forum sera utile à ceux qui le souhaitent.

Bons vols

LearAddict


#2

Waa quel boulot!

A regarder quand j’ai un peu de temps, je bookmark, merci!


(Henry) #3

Tu l’as dit. Chapeau bas


(Yvan Muster) #4

super et très intéressant travail… bravo :heart_eyes:


#5

Très intéressant et surtout merci de partager avec nous ce minutieux travail, tu m’épargnera quelques heures de recherche et de tâtonnements. Peux-tu commenter les différentes variables de calculs et surtout m’indiquer comment tu fais le lien avec la polaire du profil ? Est-ce uniquement sur le rapport incidence -> Cz ?


(Richard) #6

Merci du partage. Les amateurs de précision apprécieront


(Jean-Louis) #7

Bonjour,

Peux-tu préciser ce que tu entends par faire le lien avec la polaire du profil ? Veux-tu dire comment je définis les Cz (et Cx) dans les feuilles de calcul ? Si c’est cela, je choisis une valeur d’incrémentation par degré d’incidence qui me semble correspondre - empiriquement - aux caractéristiques de l’avion (en T8 sur la feuille Calc-Aero) pour le Cz et, pour les valeurs de Cx, après moult tâtonnements, je suis parvenu à une approximation qui correspond peu ou prou aux valeurs de consommation, autonomie, vitesses en fonction de l’altitude, en entrant les paramètres (constantes k, c, j, n - plage [T9:T12]) dans la formule du calcul de Cx (colonne T) pour chaque incidence (colonne D). N’oublions pas que dans la réalité, le Cx et le Cz sont obtenus par les mesures de forces en soufflerie pour chaque incidence. J’ai simplement essayé de trouver une formule qui colle au mieux à mon envie de calculer les performances des avions sans devoir entrer des valeurs plausibles manuellement dans les tableaux.
Après, si tu tapes “polaire Cz/Cx” sur Google, il existe une multitude de sites tous plus instructifs les uns que les autres sur le sujet.

Bons vols