Calcul d'HAP avec le facteur K et la réduction de vitesse


(Jean Pascal Avoie) #1

Les militaires (nos anciens) utilisaient un facteur k pour l’obtention et respecter une heure de rendez-nous par la variation de la vitesse. Comme pour une HAP. Mais aussi pour la gestion de la puissance en fonction des impératifs de consommation.


(Richard) #2

Quand tu dis anciens, ce sont ceux qui ont fait la seconde guerre mondiale ou ceux qui pilotaient à trois dans les cabine ?


(Jean Pascal Avoie) #3

Je parle de pilotes qui avaient un cerveau bien irrigué, car il n’y avait pas de télévision ni l’ordinateur pour les assister. Ils pilotaient à la main et ils savaient pourquoi ils faisaient une action. Car la formation était une vraie formation de pilote. Aujourd’hui, les pilotes sont formés en quelles semaines (20 heures de vol et 5h de simu pour le pilote professionnel. Plus, pour l’IFR 45h de simu et 15h sur avion avec télévision et PA). Ils passent du bébé-pilote au professionnel IFR en seulement 35h de vol réel. “Un apprenti maçon est formé sur trois années”, il y a un blême !. Alors, lorsque les jeunes arrivent sur le TWIN, pour une EVASAN urgente, car il n’y a que des petit dispensaire avec une infirmière ou deux, dans les petites îles. Eh oui ! la vie ne tient qu’à la capacité du pilote à voler sous les alizés du Pacifique avec une météo qui peut être monstrueuse. Et lorsqu’il faut piloter le TWIN à la main jusqu’à 1:45’ parce qu’il n’y a pas de PA ni d’ordinateur pour faire les calculs à leur place!. Il n’y a plus personne. Je me sens très seul dans l’avion. Ici il n’y a pas de GPS, c’est encore du radiocompas. Ils ne savent RIEN. Ils me parlent de GNSS de GARMIN. ALORS OUI, HEUREUSEMENT QU’IL Y A DES ANCIENS COMME JACQUES POUR EXPLIQUER, LES CHOSES ET LES MÉTHODES. DISPARU DE LA MÉMOIRE COLLECTIVE. Exemple, nous ne savons plus pourquoi les Far 25, où Cs25 maintenant ont une hauteur de décollage 35 FT alors qu’elle était de 50FT AVANT, comme les Far23 ou Cs23. C’est de cette histoire de l’aviation que nos anciens ont été les témoins. De toute cette évolution des réglementations, des technologies, des méthodes et des calculs simples qui doivent juste permettre au pilote d’avoir la bonne approximation afin de prendre la bonne décision. Le poil de cul de mouche… comme le dit Jacques. On sans bas les …laissons les mouches tranq. Et comme Jacques, lorsque les pilotes de cette belle époque peuvent encore nous expliquer les origines…Alors, ce n’est que du bonheur…


#4

C’est quoi ce sujet qui sort de nulle part? C’est uné réponse a quelque chose? J’ai raté un truc? :confused:


#5

Ia orana Tané ! … Heureux de voir qu’il reste encore quelques passionnés du vrai pilotage mais hélas tu dis vrai. Je suis vieux (80) mais je m’en fous parce que j’ai la chance d’avoir connu , par mon parcours, la bonne aéronautique ou, c’est vrai, l’école avait énormément d’importance Quatre à cinq ans dans l’armée et autant si non plus dans le civil et ensuite l’école de la vie. De plus j’ai eu la chance d’avoir un paternel qui (né en 1899) a débuté sur des cages à poules, des vraies comme le G3, qui a connu le Breguet 14 Potez 25 et a terminé sur constel. Dans la famille 5 pilotes (dont 1 ancien guerrier sur P47 ) 1 instructeur simu 1 controleur …pour dire que les réunions de famille étaient animées !:-). C’est vrai que le pilote automatique était une prothése dont on se passait Soit parce qu’il n’y en avait pas, soit parce qu’il était en panne, soit parce qu’il était en maintenance. Sur N262 : Alger Tamannrasset aller retour sans radar (en maintenance) sans AP (maintenance) aller et retour…et j’en passe. Et depuis 1955 j’entends dire que les NDB et locator vont disparaitre…en france peut être Mais en Amérique du Sud, aux Antilles et Pacifique …c’est curieux il y en a plein partout ! Alors faut faire avec et notamment sur des avions comme le twin sauteur. Et seul sans trop compter non plus sur le GPS qui s’endort de temps en temps et entre Wallis et les Fidji il y a Futuna ou tu dois te débrouiller avec son NDB … Oui j’ai eu de la chance. Bons vols Jean pascal nana …toujours a ta disposition si je peux encore te rendre service :wink: Qu’est ce que j’m’emm… en Métropole Conseil du vieux routier : reste ou tu es … Bons vols


#6

Bonne question, rien compris!
Un petit dessin?


(Henry) #7

Hello Jarvi

Revenu de l’autre bout du monde?
Heureux d’avoir de tes nouvelles. Rassure toi, j’ai une vingtaine d’année de moins que toi mais j’ai toujours plaisir à “voler avec les pendules” et ton tuto constitue toujours une référence pour moi.
En randonnée ou en aviation (virtuelle) pas de .GPS et que du plaisir
Bonne continuation

Henry