Broussard

C’est peut-être pas nouveau pour tout le monde…
Je découvre un très beau Broussard de Yann Koun sur
simviation.com/fs2004vintage28.htm
ça se télécharge… (pas très vite)
Heu… ‘vintage’ ça veut dire vingt ans d’âge ? :blush:
Dommage
8)

:smiley: :smiley: Salut Ami Oldcrow,

Habitant le Vignoble de la Côte de Beaune et dans un crû classé, nos amis Anglais appellent ça:

Un Millésime…avec une connotation “Grand Crû de derrière les fagots” :laughing: :laughing:
Hé ! oui, les vignerons se mettent à L’English maintenant !!!

Les temps changent… :open_mouth:

A+

OK… on va dire quand même que j’ai vingt ans (on chipote pas sur les mois en plus) et ce bon vieux Broussard les a aussi…
Seulement, comme Simviation l’a classé parmi les ‘millésimes’, tout ça ne nous rajeunit pas, mon bon monsieur :wink:
Ca reste excellent pour la nostalgie, surtout quand l’oiseau se présente avec la livrée de l’armée française ! :slight_smile:
Amateurs de vol lent, à vos modems !
Première difficulté : l’emmener en bout de piste. C’est une des joies des trains bicycles : on n’y voit RIEN à l’avant :smiling_imp: et même en tableau de bord réduit, c’est tout juste, du moins tant que l’appareil n’est pas en ligne de vol (pour une fois que j’aurais pardonné un petit manque de réalisme :frowning: )
L’autre joie de ce train, c’est le taxiage : pas plus de 10 kt pour manoeuvrer (à 15, je plante - sans vent) et pour un demi tour, 5 kt, c’est bien…
Vous me direz qu’à 50 on est en l’air, alors… :blush:
Les commandes sont douces mais efficaces, et le décrochage… C’est un ‘vintage’ ça vole tout doux, jusque vers 40 kt :smiley:
Pour l’atterro, il va falloir le ralentir sérieusement : pas question de toucher à plus de 45 kt, sinon il faudra affronter les blagues des copains à propos des kangourous etc.
Encore un avantage du train bicycle : 3-points obligatoire.
Mais c’est tellement plus joli quand c’est réussi…
Je ne parlerai pas des freins : en mettant le pied gauche par terre, ça doit le faire… :imp:
En résumé, un certain caractère pour cette machine : j’aime. A part peut-être le son, mais ma machine de test est mal équipée de ce côté-là ; sinon, j’y mettrai peut-être le son d’un T-6 à la place…
Encore un avion porteur de souvenirs dans mon hangar…
8)

AaaaH !! Oldcrow il est super !!
Je viens de me faire un décollage et atterrisage avec un arrêt en bout de piste et sueurs froides !!!
Mais c’est le pied !!!

Bonjour, :smiley:

SUPER ! :stuck_out_tongue:

Depuis que je le cherchais et/ou attendais cet avion en version FS-2004, le voici ! :slight_smile:
Un grand merci pour l’info ! :stuck_out_tongue:
J’ai fait une cinquantaine de sauts en “commandé”, fin des années 60 et début des années 70. C’est un taxi super pour le parachutisme civil, en enlevant les portes, pouvant emporter 6 paras équipés à une altitude de 5 500m.
Décollage ultra court, environ 200 m, une “poutre” sous chaque aile en liaison avec le fuselage, permettant de prendre appui pour se lacher, le marche pied n’étant pas la bonne solution. :confused:
C’était le pied ! :stuck_out_tongue:

Merci pour cette news ! :slight_smile:
Cordialement. :wink:
A+ Charlie

Salut,
Perso, j’utilise le Broussard de JF Martin depuis longtemps (sous 2002 puis sous FS9) avec l’update…Et je m’en porte très bien :wink: !
Quelqu’un saurait-il faire une petite comparaison ?
Bons Vols,

Quelles étaient les missions des Broussards en Algérie ? J’ai oui dire qu’ils étaient qu’ils étaient tellements lents que c’était des cibles faciles .Est ce vrai ?

C’est vraiment un super taxi, merci de me l’avoir fait découvrir :smiley:

Quelques screens

Bonne soirée

Superbe !!!

Merci pour le tuyau !!! :smiley: :smiley: :smiley: :smiley:

Bonsoir, :smiley:

Rôle de ce BROUSSARD durant les évènements d’Algérie ? 8)

Il a été employé pour différentes missions, dont les principales sont :

  • observation,
  • relais au niveau des transmissions,
  • reconnaissance de points sensibles,
  • surveillance des frontières,
  • évacuations sanitaires,
  • réglage de tirs de barrages et d’artillerie,
  • transport d’autorités.
    Plus d’autres missions à caractère un peu … spéciales … :blush:

Un avantage majeur était ses facilités de poser et de décollage, grace à son train principal par barres de torsion, un moteur relativement puissant par rapport à son poids, une grande maniabilité.
Ses défauts étaient essentiellement son “boucan” (pratiquement impossible de s’entendre à l’intérieur), une vitesse insuffisante et une capacité d’emport assez réduite concernant des objets volumineux.

Jusque dans les années 70 et 80, un grand nombre, vendus par les domaines, ont fait le bonheur des clubs de parachutisme civils. En enlevant les portes latérales, avec un bon réglage du moulin, il était courant de “faire” des 5 500 en “commandé”, à six parachutistes … il n’y faisait pas chaud, mais il faut choisir … :unamused:

Personnellement, sur les centaines de sauts effectués, j’ai du en faire une bonne cinquantaine avec ce taxi, en club civil.

Voili voila ! :wink:
A+ Charlie

Merci Charlie !

J’adore cet avion, malgré sa lenteur.
C’est sympa de nous donner ces infos qui “mettent du chocolat autour du bâton” :wink: :wink:

5500 a 6 dans le broussard? ça n’a pas du etre tres tres frequent vu le taux de monté exceptionnel de la bete. J’ai fait pratiquement une centaine de sauts en 82 du broussard FBMMO du centre de soulac sur mer. Déjà, franchi le niveau 85 , la bete ne voulait plus vraiment monter, avec les reservoirs au tiers, et il a fallu pratiquement 50 minutes pour atteindre le fl125. Heureusement qu’il était équipé d’une porte a glissiere. qu’on a d’ailleurs perdu en vol 15 jours apres, a l’ouverture, quand la buté de fond de la glissiere est partie.
Mais 5500 en Broussard… je veux bien mais prenez le tricotage et de la lecture.
Quand à son feulement caracteristique, il est du a la vitesse de rotation de son helice. En regime de décollage, la vitesse sur trajectoire des bouts de pales frolaient avec le trans-sonique. et apres en regime de croisiere c’est son enorme P&W qui produisait ce bruit si caracteristique.
Cet avion, utlilisé sur les centres para, avait un gros avantage. Robuste, fiable ( en general pas de Pb si on avait pas eu besoin de l’extincteur au demarrage ), beaucoup de pieces détachées peu chères.
L’explosion du prix du petrole a remis les choses en question, en regime de montée , il faut pratiquement 200l/H de 130LL pour etancher la soif demesurée de la bete. et sur du FL 85, ce qui est franchement pas tres haut, il tourne a 14 larguages/ heure en moyenne . Donc trop cher, trop bruyant, puis penurie de pieces détachées,. Peu rentable finalement à partir des années 80-82. D’ou son remplacement d’abord par des cessna de tout ordre, puis enfin des pilatus PC6 qui eux ont une cadence suivant leur motorisation de pratiquement 35 à 37 paras/ heure sur du FL125. avec 2 fois moins de carburant, qui lui meme est tres sensiblement moins cher et surtout beaucoup moins de bruit.
C’eatit quand meme une tres belle bete,

et j’oubliais, les jauges de carburant !!! ben elles sont a l’exterieur, sous les ailes. Ce qui veut dire qu’en conditions grivantes, tu ne sais plus combien il te reste de pêtrole, la nuit aussi, si tu n’avais pas de lampe electrique … tu savais pas non plus.

Salut les gaziers :wink:
Vu les commentaires et les screens de Merlin (ce gars là te fait de si beaux “screenshots”, qu’il serait capable de te faire télécharger un “lave-linge” pour fs :stuck_out_tongue: …), j’ai bien envie, de faire un breack sur l’entrainement intensif des ventilos, et de l’essayer à mon tour 8)
Juste une t’ite question (conne, sûrement) concernant l’installation…J’étais parti pour copier le contenu du dossier “gauges” de ce zinc, vers celui de fs, et je remarque qu’il contient un dossier non-“dézippé” :confused:
1/ je copie tel quel le contenu dans le “gauges” de fs… :question:
2/ je dézippe le dossier sus-nommé, avant de copier tout le bastringue dans “gauges” de fs :question:
Merci par avance, et désolé si le sujet à été abordé moultes fois :blush: , mais je n’ai pas trouvé de “readme” à ce sujet :unamused:
Pour ma défense, je sort juste d’un pôt de départ en retraite, ce qui explique que je puisse avoir l’esprit un peu embrumé :laughing:
cordialement

Merci Golf ,pour les reseignements trés détaillés sur le Broussard.

donix tu le mets tel quel dans le rep gauges sans le dezipper
amicalement
philippe

Merci Philou :wink:
amitiées

le broussard je l’adore enfin le voici pour 2004 un réel plaisir a piloté 8)

Bonsoir à tous les amateurs du Broussard !
Au risque de passer pour un rabat-joie, je reste un inconditionnel du modèle créé par Jean-François Martin qui, il l’avoue lui-même, a été développé avec les qualités et les défauts du travail d’amateur en incluant ses préférences pour les attitudes de vol, mais demeure au yeux de mes souvenirs de 45ans déjà… le plus fidèle, ne serait-ce qu’avec ses jauges à carburant placées à l’extérieur… et sa polyvalence FS2K2 FS2K4.
Ce qui ne retire rien au très plaisant travail de Yann Koun.
Amicalement, 8)

Ben oui !! mais je ne l’ais jamais trouvé ce broussard là !!! :laughing: