Atterrissage vent de travers en PA28


(Vincent BAZILLIO) #1

Vive le vent de travers ! Ca fait bosser et se remettre en question. Tant mieux. L’autre avantage du vent de travers quand on vole en PA28, c’est que là où je place la caméra, le montant de structure est en plein dans l’axe… si l’avion est dans l’axe. Et c’est là que le vent de travers intervient. Du coup, on voit bien la piste. Merci au vent. La Garmin VIRB est donc fixée au dessus de mon épaule et je trouve l’angle intéressant sur PA28. On voit dehors (surtout par vent de travers OK) et on vois aussi l’intérieur avec notamment les actions au manche.

Au début de la vidéo, alors que j’étais en croisière sur une branche de plus de 2h00 entre St-Cyr et Aubenas, je vous invite aussi à la visite du propriétaire à bord du PA28 de Paris Air Location immatriculé F-GHBQ. Pas beaucoup d’activité à la radio sur le SIV de Clermont-Ferrand, pas de turbulence, vol en niveau au FL75, tout droit. En plus de la Garmin VIRB, j’ai une GoPro à la main pour quelques plans de la planche de bord et de l’intérieur du PA28.

Bon visionnage !

PS : vous noterez que pour ce deuxième vol sur ce PA28, je n’arrive pas à dire l’immatriculation correctement. Je dois confondre avec un Cessna 172 que j’ai beaucoup pratiqué F-GCBY.


#2

Merci pour cette nouvelle vidéo. Et pour l’immat! :wink:

J’aime bien cette nouvelle façon de présenter.


#3

Sympa ta video!
Ça me donne envie de repiquer au truc…Trop vieux malheureusement.


(Vincent BAZILLIO) #4

Merci pour vos retours !

Tu veux dire la vue 3 plans avec la vue vers l’avant à gauche ? Ou bien la position de la caméra au dessus de l’épaule gauche ?


#5

Je pensais plutôt à la visite guidée et à la caméra mobile au début de vidéo qui permet de voir en gros plan ce qu’il est plus difficile de voir avec des plans fixes.

Ps: tu as signalé ton message, mais je n’ai pas accès au message mis avec pour le moment, je suppose que c’était pour la citation? Si oui, il fallait insérer un retour à la ligne entre la fin de citation et la balise de fin.


(Richard) #6

Les cameras VR 360 commencent à baisser leur prix tout en devenant assez petite, ça doit etre sympa de film la meme séquence avec


(Vincent BAZILLIO) #7

Ah ok ! Cette partie-là que j’ai isolée pour Paris Air Location :

Cette façon de filmer n’est vraiment pas adaptée à ma philosophie des vidéos dans les p’tits avions. Il faut pas tomber dans le travers de transformer nos petits cockpits et nos compétences du vol VFR en studio d’entregistrement. D’autant que là, je suis tout seul. Et il a fallu vraiment être en croisière stable, haut avec un beau CAVOK pour pouvoir disposer de ressources afin d’une part de raconter quelque chose et d’autre part déplacer la caméra. Je ne suis pas cinéaste et suis un pilotaillon VFR d’aéroclub !

Exactement. Il me semble que parfois les balises ne sont pas interprétées.


(Vincent BAZILLIO) #8

Effectivement les prix baisses et les caméras s’améliorent. Je pense notamment à la 360 de Garmin qui vient de sortir ou la GoPro Fusion, mais toutes sont proches de 800€. Mais je trouve que l’usage est vraiment différent. Il faut que le spectateur soit acteur de son visionnage et choisisse son angle. Je crains que l’on tombe dans le travers de générer pour chaque vol deux versions. Une version montée et dynamique en prenant, lorsque la caméra 360 le permet, des rushs en bonne qualité et une version raw/brute de fonderie sans montage, donc longue, où c’est le spectateur qui positionne son point de vue.