Arrivée à Vegas (en VFR et en Cessnouille)


(Vincent BAZILLIO) #1

Las Vegas Approach, good afternoon, Skylane 2462P, 10.500
Skylane 2462P… Las Vegas Approach… Las Vegas altimeter two-niner-eight-niner… what is your destination today ?

L’approche de Las Vegas, bonjour, Skylane 2462P, 10.500
Skylane 2462P,… l’approche de Las Vegas… réglage altimétrique 2989… Quelle est votre destination, aujourd’hui ?

J’aime bien ces questions des ATC américains : “What is your destination, today ?” que l’on pourrait traduire par : “Et vous, vous allez où aujourd’hui ?”. Dans le même genre, à Los Angeles, je reçois régulièrement des "How do you plan to cross Los Angeles Class Bravo Airspace, today ?” que je comprend comme un “Et… mon gars, c’est comment qui veut traverser la classe Bravo de Los Angeles, le monsieur, cette fois-ci ?”. Ensuite, on balance un “via the mini-route ?” :wink:

Alors bien sûr lorsqu’on me demande si le FCL .55-machin est utile pour voler aux US, je répond facilement par l’affirmative. Mais je complète immédiatement que “cela ne suffit pas”. Souvent, aux US comme ailleurs, les contrôleurs et les pilotes sortent de la phraséo des manuels. J’insiste : aux Us comme ailleurs. Alors oui, on peut être stricte, voir intégriste et répondre par un “Say Again” aux 2 questions ci-dessus. Je ne doute pas que le contrôleur rebascule simplement vers “Say destination ?” plus académique, froid, plus direct et moins local après tout. Et surtout, cela consomme un échange et une précieuse cartouche “Say Again” :wink:


(Henry) #2

Belle vidéo, merci du partage.
L’important est que les informations soient bien comprises.Après c’est plutôt bien de laisser la place à un peu d’humanité